Selon la légende, la pratique artistique japonaise du « kintsugi », ou « menuiserie d’or », a commencé lorsqu’un shogun, du XVe siècle a envoyé un bol de thé cassé en Chine pour être réparé.

L’art de l’imperfection :

Lorsqu’il lui est revenu avec de vilaines agrafes en métal, la légende raconte, que les artisans japonais ont tenté une solution plus satisfaisante, combinant finalement de la poussière d’or et de la laque en une substance qui pouvait sceller les fissures de la poterie.

kintsugi 3

Cette histoire permet d’en savoir plus sur la géopolitique du XVe siècle ou sur l’orfèvrerie décorative. Le kintsugi est devenu une pratique très populaire, dans laquelle l’or pouvait remplacer l’argent ou le platine.

La poterie kintsugi évoquait l’esthétique du wabi-sabi, ou la reconnaissance de la beauté dans l’imperfection. La poterie de Kintsugi est devenue si réputée qu’on prétendait que les connaisseurs brisaient leurs bols pour les réunir avec l’or.

 

kintsugi 2

a lire également : Les jeux olympiques 2020 au japon, des médailles hors du commun !

 

Devis de rachat

La valeur de vos bijoux, pièces et lingots en or en temps réel avec calcul immédiat.

devis calculatrice

Tchatez avec nous

 Nous sommes à votre disposition via notre support en ligne.
Simple et Facile

chat

Téléphonez nous

Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous aidez par téléphone

smartphone

Cours de l’or

Catégories

Besoin d’aide ?

En savoir plus sur nos services ? Notre équipe est à votre disposition!

Contacter Orobel

Nous vous proposons un catalogue complet de lingots et pièces en or d’investissement. Nos lingots sont issus de fondeurs certifiés par la LBMA, et nos pièces sont analysées par notre équipe pour vous garantir une qualité boursable.

Ouvrir la boutique en ligne

Profitez d’un rachat d’or au meilleurs prix, que ce soit en espèces ou par virement bancaire. Nous vous offrons des services uniques et totalement transparents pour vous permettre de vendre de l’or, peu importe la quantité.

Ouvrir le devis de rachat

Partager cet article sur les réseaux sociaux