L’or a légèrement augmenté ce lundi 20/04/2020 après un creux de plus d’une semaine, l’or est aidé par la baisse des marchés boursiers.

Alors que les prix du pétrole brut américain chutaient et que les inquiétudes concernant les dommages économiques liés au coronavirus persistaient.

L’or au comptant a augmenté de 0,5% 1 691,88 $ l’once, après avoir touché son plus bas depuis le 9 avril, à 1 670,55 $ plus tôt dans la session. Le contrat à terme sur l’or américain a grimpé de 0,7% pour atteindre 1709,90 $.

«Nous avons eu un peu des liquidations de positions la semaine du 9 avril et nous avons atteint un certain niveau de support, il y a donc une forme de rebond technique», a déclaré Bart Melek, chef des stratégies des matières premières chez TD Securities. «L’or a été sous pressions de ce qui sait passer sur un marché plus large … Il y aura une vision plus positive de l’économie à l’avenir à mesure que les choses s’éclairciront, face a toutes les quantités d’argent injecter massivement dans l’économie avec en plus les stimuli fiscaux, le marché se tournera vers l’or.

L’or sera alors perçu comme protecteur contre l’inflation qui risquent d’arriver avec une perte de valeur des monnaies fiduciaires à terme.

Les gouverneurs des États américains les plus durement touchés par la pandémie se sont disputés avec le président Donald Trump au sujet de ses affirmations selon lesquelles ils ont suffisamment de tests et devraient rapidement rouvrir leurs économies alors que de nouvelles manifestations sont prévues au sujet de la prolongation des ordonnances du maintien du confinement.

Wall Street a chuté à l’ouverture alors que les actions énergétiques ont été touchées par une chute des prix du pétrole, les investisseurs se préparant pour une semaine remplie de rapports sur les bénéfices et de données économiques qui pourraient fournir plus de preuves des dommages causés par le coronavirus.

“L’or corrige modestement après une flambée d’un mois après la panique sur le marché des actions,  les marchés boursiers et obligataires semblent se calmer, les États-Unis qui devront probablement endurer la pire de la crise du COVID-19, alors que l’attention se porte sur la réouverture de l’économie”, a déclaré Tai Wong, chef de la négociation des dérivés de métaux communs et de métaux précieux à BMO.

“Les perspectives restent positives pour l’or à moyen terme avec une incertitude économique élevée et des bilans massifs (et croissants) des gouvernements mondiaux et des banques centrales.”

Les pays du monde entier ont déployé des mesures monétaires et fiscales massives pour limiter les dommages économiques causés par le virus, le Japon portant son nouveau plan de relance économique à un record de 1100 milliards de dollars pour étendre les liquidés et les moyens paiements en espèces de ses citoyens.

Cependant, un sondage de Reuters lundi a montré que les prix de l’or devraient se consolider sous les sommets récents de 2020 et 2021 en raison de la force du dollar et de la faible consommation de détail.

Les analystes et les commerçants dans un sondage Reuters prévoient que le palladium restera en sous-production même si l’épidémie de coronavirus frappe les constructeurs automobiles, réduisant la demande.

Le palladium a augmenté de 0,8% à 2 174,74 $ l’once, le platine a progressé de 0,4% à 778,07 $, tandis que l’argent a augmenté de 1,2% pour s’établir à 15,31 $ l’once.

 

Devis de rachat

La valeur de vos bijoux, pièces et lingots en or en temps réel avec calcul immédiat.

Tchatez avec nous

 Nous sommes à votre disposition via notre support en ligne.
Simple et Facile

Téléphonez nous

Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous aidez par téléphone