Avec l’impact des confinements d’un très grands nombres de pays, le cours de l’or reprend de plus en plus de couleur depuis 10 jours.

 • L’or au comptant a augmenté de 1,1% à 1 634,95 $ l’once à 9 h 30 GMT, son plus haut niveau depuis le 26 mars. Le contrat à terme sur l’or américain a augmenté de 1,2% à 1 665,40 $.
• Les avoirs du plus grand fonds négocié en bourse soutenu par l’or au monde, SPDR Gold Trust, ont augmenté de 0,7% à 978,99 tonnes vendredi – le plus haut en plus de trois ans.
• Parmi les autres métaux précieux, le palladium à catalyseur automatique a baissé de 1,9% pour s’établir à 2 146,31 $ l’once après avoir glissé de plus de 3% en début de séance.

L’or a bondi de plus de 1% à un sommet de plus d’une semaine lundi, alors que les inquiétudes concernant un ralentissement économique mondial causé par la pandémie de coronavirus ont poussé les investisseurs vers le métal refuge.
L’or au comptant a augmenté de 1,1% à 1 634,95 $ l’once à 9 h 30 GMT, son plus haut niveau depuis le 26 mars. Le contrat à terme sur l’or américain a augmenté de 1,2% à 1 665,40 $.
«L’impact du virus sur l’économie mondiale et la quantité sans précédent de stimulus qui traversent les veines du système financier devraient continuer à soutenir l’or», a déclaré Craig Erlam, analyste chez OANDA.
“L’or semble avoir un œil sur le cours 1700 $ l’once et je ne serais pas surpris de le voir pousser plus haut.”
Avec le taux actuel du dollar américain de 1.08 USD pour 1 euro, cela nous donnerai un cours euro a 50600 euro kilo et de 15675 euro l’once.

La pandémie a infecté plus d’un million de personnes, tué plus de 68 000 personnes et incité les pays à prolonger leurs confinements pour freiner sa propagation, paralysant de vastes pans de l’économie mondiale.
Dans le dernier mouvement en matière de contrôle des dommages causés par le virus, le Japon est susceptible de prendre “toutes les mesures” englobant les politiques fiscales, monétaires et fiscales dans un plan de relance qui doit être approuvé mardi, a montré un projet de document vu par Reuters.
L’or est très sensible aux taux d’intérêt bas,  ce qui augmente l’attrait la détention de lingots non productifs.
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, quant à lui, déclarera l’état d’urgence face à la pandémie dès mardi, a rapporté le journal Yomiuri.
“Sur le long terme, l’or restera toujours l’actif préféré car l’environnement avec des faibles taux d’intérêt et le ralentissement mondial induit par les virus soutiendraient une augmentation prolongée”, a déclaré Sugandha Sachdeva, vice-présidente, métaux, énergie et recherche monétaire à Religare Broking Ltd.
Reflétant l’intérêt accru des investisseurs pour l’or, les avoirs du plus grand fonds négocié en bourse au monde, SPDR Gold Trust , ont augmenté de 0,7% pour s’établir à 978,99 tonnes vendredi – le plus haut depuis trois ans.
Sur le secteur de l’or physique, trois des plus grandes raffineries d’or du monde ont déclaré qu’elles rouvriraient en partie après une fermeture de deux semaines qui a perturbé l’approvisionnement mondial.
Parmi les autres métaux précieux, le palladium (pour les catalyseur automobile)   a baissé de 1,9% pour s’établir à 2146,31 $ l’once après avoir glissé de plus de 3% en début de séance.
Les immatriculations de voitures neuves en Grande-Bretagne ont chuté de 40% par an en mars en raison de la crise des coronavirus, ont révélé lundi les données préliminaires d’un groupe industriel.
Le platine a gagné 1,6% à 731,91 $, tandis que l’argent a grimpé de 1% à 14,54 $.