Les banques ne cessent d’acheter de l’or: record historique d’achat ses six dernières années

Du jamais vu en près de cinquante an ! Les réserves en or des banques ne cessent d’augmenter, et cela devrait selon toute vraisemblance perdurer. Les banques ont effectivement acquis lors de l’année 2018 quelques 651,5 tonnes de métal jaune.

Et pour ce premier trimestre, les réserves ont déjà augmenté de 145,5 tonnes, ce qui représente un bond de 68% par rapport à l’année précédente.

 

L’objectif est clair: réduire l’influence du dollar.

Pour ce premier trimestre, neuf pays se trouvent sur la liste des acquéreurs de plus d’une tonne. Dans le lot, nous retrouvons l’Équateur, grand absent depuis 2014 et qui fait donc son retour. La Chine aussi qui, depuis fin 2016 n’avait plus trop eu recourt à l’or reprend ses habitudes et frappe assez fort avec quelques 33 tonnes achetés.

Le grand champion du trimestre est tout de même la Russie, avec 55,3 tonnes d’or depuis le début de l’année. Les réserves en or du Kremlin atteignent désormais 2168,3 tonnes, soit près de 19% des réserves d’or mondiales. Le but? Ne plus dépendre des titres du Trésor américain, sujet d’un programme de « dé-dollarisation » des banques du pays.

Un programme solide qui n’est pas prêt d’être abandonné comme peut le souligner les propres de Sergey Shvetsov :

Il est nécessaire d’augmenter encore davantage les réserves de change et d’or

compte tenu des

risques de sanctions persistants et de la structure économique actuelle

de solides perspectives pour l’or

Même si le cours de l’or ne semble actuellement pas représenté cette demande, cette grise mine semble être temporaire.

Après avoir atteint son plus haut à 1340 dollars/once le 19 février avant de redescendre actuellement à 1279 dollars, un sondage lancé par l’agence Reuters auprès de 34 analystes t traders, le cours du métal précieux devrait atteindre en moyenne une valeur de 1322 dollars l’once cette année. Soit son niveau annuel le plus élevé depuis 2013.

« Avec des banques centrales qui achètent de plus en plus d’or … des taux d’intérêt qui restent bas et des perspectives économiques peu reluisantes, l’or finira par remonter »

Frank SCHALLENBERGER, banque allemande LBBW

Pour conclure, le World Gold Council penche sur une demande mondiale qui va rester solide à court terme, surtout au niveau des banques centrales. Selon Alistair Hewitt, responsable de l’organisation, les banques centrales pourraient acheter entre 500 et 600 tonnes d’or cette année.

A lire aussi

Nous vous conseillons également de lire nos derniers articles

Devis de rachat

La valeur de vos bijoux, pièces et lingots en or en temps réel avec calcul immédiat.

Tchatez avec nous

 Nous sommes à votre disposition via notre support en ligne.
Simple et Facile

Téléphonez nous

Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous aidez par téléphone

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.