Le louis d’or et les pièces françaises en or ont une longue histoire, démarrant avec le sou dans les années 1200-1300, puis l’écu et le franc, passant par le louis puis revenant aux francs, on vous en raconter la petite histoire.

Le Franc, la première pièce royale française.

Le premier franc était une pièce d’or frappée en 1360 lors de la libération du roi Jean. Il montrait le roi Jean en armure à cheval et était connu sous le nom de franc à cheval. Le mot franc signifie libre, mais fait aussi référence au peuple franc. Les pièces en francs sont tombées en désuétude après 1642, jusqu’à ce qu’elles soient relancées pendant la période révolutionnaire en 1795, lorsqu’un système monétaire décimal a été introduit. Pour autant que nous le sachions, il s’agissait du premier système monétaire décimal au monde, bien que les Américains l’aient proposé en 1781.

franc a cheval

Les dénominations de pièces d’or françaises antérieures, telles que la livre, étaient dérivées du mot latin « libra », qui signifie livre, de sorte que la livre française était similaire à la livre sterling et à la livre italienne. D’autres comprenaient le nom d’écu signifiant un bouclier, ainsi appelé parce que sa conception comprenait un bouclier portant un blason, les écus sont liés linguistiquement aux escudos.

Le Louis d’Or qui doit son nom à Louis XIII. 

Les Louis d’or ont été frappés à L’effigie de 4 rois français, entre 1643 et 1789 : il existe des Louis d’or à l’effigie de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. La première pièce « Louis d’or » a été frappée à la fin du règne de Louis XIII et à remplacer l’écu d’or. Principalement, il y a les demi-Louis d’or, les Louis d’or et les double Louis d’or.

La France voulait rivaliser avec ses voisins espagnols et anglais et le Louis d’or a redonné du pouvoir et du lustre aux pièces d’or françaises et ainsi qu’à l’économie. La qualité du louis d’or était nettement supérieure aux pièces précédentes (qui étaient faite à la main) car le louis a été fabriqué avec des machines, lui garantissant une bien meilleure qualité de frappe.

En numismatique, on appelle « louis d’or » stricto sensu les pièces d’or françaises fabriquées entre 1640 et 1792. Le poids des louis d’or a varié entre 6.75 grammes en 1640 avec un maximum de 9.79 grammes en 1718, un minimum de 6,12 gr a 1712 pour finir à 7.65 grammes en 1785

Leurs valeurs étaient établies en livre tournois et leurs puretés qui ont également varié entre 870/1000 et 920/1000 bien que le système en millièmes ne fût pas utilisé à l’époque. Les mesures était différent à l’époque, on parlait de taille au marc et les poids et valeurs en denier. Le Louis d’or sous Louis XIII avait une dimension d’environ 25 mm, et un poids de 6,75 g.

 

louis d'or

Louis d’or sous Louis XIII

Le double louis a une taille de 28,5 mm et un poids de 13,47 g. Le quadruple louis a une taille de 35 mm et un poids de 26,88 g. Le 10 louis a une taille de 44 mm et un poids de 66,87 g. L’une d’entre elles a été vendue en 2012 pour 210 000 euros, ce qui en fait la pièce française la plus chère de tous les temps. Le demi-louis a une taille de 20 mm et un poids de 3,34 g.

Le Louis d’or est une pièce d’or a remplacé le franc qui était en circulation depuis Jean II . Dans la pratique, la principale pièce d’or circulant en France au début du XVIIe siècle était espagnole : le double escudo ou « doublon » de 6,7 grammes, dont le Louis d’or était une copie explicite.

Tout les détails du Louis d’or sur wikipedia

La venue Jean Varin ( ou Warin) a Paris en 1626 a apporté d’importantes innovations dans le processus de frappe des pièces de monnaie, Varin était un sculpteur et graveur originaire de Liege. Après avoir fait preuve de talent de graveur, il obtient le soutien du cardinal de Richelieu et est nommé en 1647 à la tête de la Monnaie française. Varin a amené l’utilisation de la presse à vis et d’autres machines dans la fabrication de la monnaie, et l’a utilisé pour produire les premiers Louis d’or, une pièce d’or représentant un portrait de Louis XIII.

Varin, le sculpteur du Louis d'or

Le buste de Jean Varin au parc de la Boverie à Liege en Belgique

Il faut dirent qu’avant les améliorations apportées par jean

Warin, les anciennes pièces françaises étaient encore fabriquées à la main, ces dernières n’étaient pas parfaitement rondes et des tricheurs pouvaient rogner des morceaux d’or sur les bords des pièces avant de les transmettre, une activité et processus illégal appelé rognage. Varin a réussi a fabriqué des pièces parfaitement rondes afin que le rognage ne puisse plus passer inaperçu.

Le Louis d’or sous Louis XIV était fort similaire à bien des égards à son prédécesseur Louis XIII et avait une dimension de +/- 25 mm et un poids de 6,75 g.

Louis XV

Sous Louis XV , le tirage du Louis d’or fut d’abord réduit avec des essais du papier-monnaie. Après l’échec du système de papier-monnaie de Law, la France est revenue à une politique de monnaie plus saine et la frappe du Louis d’or est revenue à des niveaux normaux. Le poids du Louis d’or est désormais porté à 8,1580 g et la teneur en or de 7.48 gr (0,2405 once troy) soit de l’or 917/1000. La valeur restait alors de 20 livres et cette valeur a été tenue jusqu’en 1740 lorsque le louis d’or a été réévalué à 24 livres, effectuant ainsi une dévaluation de 20 % de la livre. Ce fut la dernière dévaluation jusqu’à ce que la Révolution française remplace le louis d’or par le franc.

Le Louis d’or sous Louis XVI

Il a été frappé entre 1785 et 1792 et avait une dimension de 23 mm, un poids de 7,6490 g, un titre de 0,917 et une teneur en or de 0,2255 once troy. Le double louis a une taille de 28,5 mm et un poids de 15,26 g.

Le Louis d’or « constitutionnel »

Pendant la Révolution française, il y avait une pièce nommée « Louis d’or constitutionnel », une pièce de monnaie de la Première République française . Une valeur fut Gravée sur la pièce est « 24 livres ».

L’émergence de la pièce de 20 francs en or

Ce n’est qu’après ont aie appelé la révolution que les pièces de 20 francs en or des « Napoléons » ont été frappées. La dénomination « Louis d’or » est restée dans le langage courant aidé par la royauté rétablie pendant une courte période de 1814 à 1815 avec des pièces de 20 francs frappées à l’effigiée de louis XVIII.

louis d'or

20 Fr Napoléon qui n’est pas un louis d’or

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, la pièce d’or de 20 francs sous Louis XVIII n’était pas un Louis d’or mais une pièce d’or Napoléon. En raison de la nouvelle loi monétaire sous Napoléon Ier , toutes les pièces d’or de 20 francs de Napoléon Ier au « coq » de 20 francs sont dites des pièces d’or Napoléon.

Présentation de tous les 20 francs Napoléon or

Il ne faut donc pas confondre les véritables Louis d’or et les Napoléons ou pièces de 20 francs or. Le prestige des Louis d’or a traversé les siècles, à tel point que l’on utilise encore ce nom de nos jours pour désigner de manière erronée une pièce de 20 Francs en or

Les pièces d’or françaises sur notre boutique en ligne

Catégories

Nous vous proposons un catalogue complet de lingots et pièces en or d’investissement. Nos lingots sont issus de fondeurs certifiés par la LBMA, et nos pièces sont analysées par notre équipe pour vous garantir une qualité boursable.

Ouvrir la boutique en ligne

Profitez d’un rachat d’or au meilleurs prix, que ce soit en espèces ou par virement bancaire. Nous vous offrons des services uniques et totalement transparents pour vous permettre de vendre de l’or, peu importe la quantité.

Ouvrir le devis de rachat

Partager cet article sur les réseaux sociaux