Les Concentrateurs gravimétriques une révolution

Les matériaux avec lesquels on l’alimente est typiquement du minerai fins issu d’un broyeur à boulets ou du concassage en poudre fine et triage par cyclone et d’une taille inférieur a 2 mm. Il est introduit sous forme de suspension de 5 à 65 % en matériaux solide vers le centre de la cuve par le haut. Les contacts d’entrée de la suspension de la plaque de base du récipient et, en raison de sa rotation, est poussée vers l’extérieur. Les extrémités extérieures du bol concentration est une série de nervures, et entre chaque paire de nervures, il y a une rainure.

En fonctionnement, le matériau plus léger dans le flux vers le haut sur les rainures et les particules lourdes des minéraux (en général avec une valeur économique) se retrouve piégé en leur sein. L’eau sous pression est injecté à travers une série d’orifices d’entrée d’eau tangentiel le long du périmètre de chaque rainure pour maintenir un lit fluidisé de particules dans lequel les particules minérales lourdes peuvent être efficacement concentrées. Les forces gravitationnelles accrues sont utilisées pour exploiter les différences de densité entre les fines particules minérales, permettant une séparation plus efficace et plus propre qu’utilisant des dispositifs aux forces de gravité normale. La gravité dans un tel type de concentrateur peut monter entre 100 et 150 G.

On estime que la méthode classique permette de récupérer entre 65-70 % de l’or et une efficacité entre 95 % à 97 % avec un concentrateur gravimétrique. Les concentrateurs par gravité accrues va des petits concentrateurs portables pour les tests de laboratoire jusqu’à des unités qui sont capables de traiter jusqu’à 400 tonnes par heure.

Ce type de contracteur permet de faire une réduction entre 100 et 1000 selon leur teneur des minerais traités avec beaucoup d’efficacité. Ils conviennent surtout pour les mines industrielles dont le minerai est issu d’un concassage.

Ils permettent une réduction très importante da la quantité du minerai a ensuite traité et souvent d’éviter la cyanuration ou du moins d’en réduire fortement leur déchet en cyanure néfaste pour l’environnement. Les concentrateurs gravimétriques s’utilisent de plus en plus en mines d’or artisanales ou en orpaillage. Ils permettent d’éviter l’utilisation de mercure et se sont démocratisé grâce à la firme Falcon (qui a repris Sepro mineral processing). Elle a sortis la gamme Iconcentrator qui ont entre des capacités de 2 et 15 tonnes heure.

Les petits modèle fonctionne par lot et le concentré est enlever à la fin de chaque lot. Les modèles industrielles ont des systèmes plus sophistiqués et sont à décharges continues.

Le  travail d’un concentrateur par gravité correspond à  ma demande?

Si vous n’êtes pas familier avec les concentrateurs gravimétriques, notre première recommandation est toujours le travail de test de laboratoire. Il est une excellente corrélation entre les résultats de laboratoire et la performance industrielle de notre ligne de concentrateurs gravimétriques Falcon. Le test d’or récupérable par  Gravité (GRG) est la norme pour déterminer le potentiel de récupération de l’or libre de l’industrie, mais des procédures de test précis ont été développées pour les sulfures de l’or, les métaux de base, les minéraux industriels et une variété d’autres matériaux.

%s

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.