Le fixing de l’or de Londres et les secrets de son fonctionnement

Le London Gold Fixing est la fixation du prix de l’or grâce à une négociation entre des grandes banques, de  gros négociants en or  ainsi que quelques plateformes de Trading offrant un service d’or physique.

Le prix de l’or est fixé par les membres du pool aurifère de Londres, tous affiliés à la London Bullion Market Association aussi appelé LBMA.

Les participants actuels au fixing sont : Barclays , la Banque de Chine , Bank of Communications , Goldman Sachs , Banque HSBC USA , JP Morgan chase , Morgan Stanley , Société Générale , Standard Chartered , ScotiaMocatta ( Banque Scotia ), Toronto-Dominion Bank et UBS. Il y a en plus de gros négociants américains en or et quelques plateformes de Trading ayant un service en or physique.

L’indice et prix de référence sont déterminés deux fois par jour ouvrable du marché des lingots de Londres. Les négociations ont lieu à 10h30 et à 15h00, heures de Londres. Le fixing de l’or est alors effectué en dollar américain (USD), en livre sterling (GBP) et en euro (EUR).

En réalité, la fixation suit un processus synchronisé : Le président du Fixing de l’or ouvre le processus de fixation en déclarant un prix – généralement très proche du prix de l’or en cours sur le marché au comptant (cours spot). Les banques participantes discutent alors et additionnent l’ensemble des ordres qu’elles ont reçues – à la fois des achats et des ventes – et déclarent la quantité nette d’or qu’elles achèteraient ou vendraient au prix proposé. Les simulations ne prennent pas simplement en compte l’or physique, elles tiennent également compte des contrats de négoce d’or à terme (« Or papier ») qui viennent gonfler les volumes du marché et modifient les formules de valorisation (offre / demande) qui s’appliqueraient sur de l’or physique.

La petite histoire du fixing

Le « London Gold Fixing » s’est tenu pour la première fois le 12 septembre 1919 pour relancer le marché de l’or à Londres après la fin de la Première Guerre mondiale. A l’initiative N M Rothschild & Sons et des cinq principaux négociants et raffineurs d’or du jour qui en devinrent les fondateurs. En 1933, au plus fort de la grande dépression aux USA, le président Franklin D. Roosevelt a signé l’ordre exécutif -6102 qui prévoyait la confiscation de l’or par la Réserve fédérale. Ce décret interdisait la circulation et la possession privée de pièces d’or américaines, exception faite des pièces d’or de collection. En raison des urgences de guerre et des contrôles du gouvernement, le fixing de Londres a été suspendu entre 1939 et 1954. Toutefois, en juillet 1944, la progression des troupes alliées pour libérer l’Europe nécessitera de lourds financements, d’où la décision prise par les institutions de Bretton-Woods d’arrimer toutes les devises européennes au dollar, présentée comme la seule monnaie assez forte pour satisfaire les demandes grandissantes de transactions internationales. Jusqu’en 1968, la régulation et fixation du prix n’avaient toujours lieu à Londres qu’une fois par jour, pour donner suite au retrait de la banque londonienne N M Rothschild & Sons du fixing du matin, un deuxième fixing a été instauré à 15 heures, en même temps que l’ouverture des marchés américains.

fixing

Mais ces dernières années, des banques qui étaient chargées de fixer le prix de l’or ont été sanctionnées à cause de nombreux scandales sur la manipulation des métaux précieux.

Au cours de 2014, d’importants changements ont été apportés au fixing de l’or. En grande partie en tant qu’effet secondaire d’un certain nombre de scandales bancaires, tels que le trucage du LIBOR.  Pour apaiser les craintes et les soupçons de manipulations, des modifications ont été apportées. Le fixing est depuis le 30 avril 2018, administré par ICE Benchmark Administration (IBA) devenu l’organisateur du nouveau mécanisme de  fixation du prix de l’or fait de manière électronique et en ligne.

Le fixing de l’or est-il juste ?

Comme pour d’autres formes d’établissement du marché, les banques tentent de prédire l’orientation du marché et d’accroître leurs bénéfices par un timing précis. Les amateurs, peuvent alors se demander quel est le but et pourquoi on parle de fixation du prix. La réponse simple est que les membres l’utilisent pour établir un prix de marché qui n’est fixé que pour ce moment précis, au cours duquel ils peuvent équilibrer leurs besoins de vente et d’achat, y compris les commandes et les commissions des clients.

De nombreuses personnes, y compris la plupart des médias, ont l’impression que le prix de l’or n’est fixé qu’en dollars américains comme le cours spot. Il est fixé en livres sterling (GBP) et en euros également, bien que le prix en euros soit relativement nouveau. L’autre erreur courante est de penser que le prix de référence de l’or est un prix fixe. Ce n’est pas vrai. Le prix du fixing est le prix au moment exact où il a été convenu. En quelques secondes, il se négociera à des prix différents.

Qui utilise le cours du fixing de l’or ?

Les membres du London Gold Fix ne publient jamais de données officielles, mais il est clair que d’énormes quantités de lingots d’or peuvent changer de main au prix fixé. Le prix fixé au London Gold Fix est également utilisé par les grands propriétaires d’or, y compris les raffineries et les sociétés minières, pour évaluer leurs stocks.

La plupart des banques centrales, telles que la Banque d’Angleterre, comptent sur le second fixing de l’après-midi pour déterminer le prix de leur stock d’or. De nos jours, la plupart des négociants, marchands ou grossistes en or monétaire physique utilisent le cours spot. Le  Fixing est également utilisé par les marchés des dérivés de l’or pour déterminer un prix sur diverses positions couvertes par des marges, telles que des swaps sur or et des options sur or.

Puis-je échanger de l’or selon le cours du fixing de Londres ?

Malheureusement, le Fixing n’est pas facilement accessible au grand public. Le problème est que les participants sont plus préoccupés par des commandes en grosses quantités, peu d’entre eux ouvriront des comptes pour des particuliers. Dans tous les cas, la condition de règlement et d’achat se base sur la barre d’or de 400 onces qui est trop chère pour la plupart des acheteurs privés.

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.