la maple leaf, son fabricant la monnaie royal du canada

La Monnaie royale canadienne (MRC) est la Monnaie nationale du Canada. Il fonctionne comme une société d’État fédérale et appartient entièrement au gouvernement canadien. 

La MRC est l’une des plus importantes monnaies du monde et elle exploite également une raffinerie intégrée de métaux précieux, connue dans le monde entier. La Monnaie royale canadienne est peut-être mieux connue pour ses pièces d’investissement avec la feuille d’érable en or et en argent,  qui sont parmi les pièces d’investissement de premier ordre les plus vendues au monde. La MRC a son siège social à Sussex Drive, à Ottawa, la capitale fédérale du Canada. Les installations de la Monnaie à Ottawa intègrent la raffinerie et produisent toutes les pièces et tous les lingots d’investissement. La MRC possède également un autre établissement à Winnipeg qui produit les pièces de circulation et les pièces de monnaie du Canada pour de nombreux autres pays. Puisque le Canada a deux langues officielles, l’anglais et le français,

 

Histoire de la Monnaie Royale Canadienne

À sa création à Ottawa en 1908, la Monnaie royale canadienne est devenue la succursale d’Ottawa de la Monnaie royale britannique, produisant des Souverains d’or portant la marque d’atelier «C» signifiant qu’ils ont été frappés au Canada. En 1931, le Canada est devenu un Dominion indépendant de l’Empire britannique et les actifs de la Monnaie ont été transférés au gouvernement canadien. 

En décembre 1931, la Monnaie a été établie en tant que Monnaie royale canadienne et en tant que succursale du ministère des Finances par l’entremise d’une loi du Parlement. En avril 1969, la MRC a été constituée en société de la Couronne par l’entremise de la Loi sur la Monnaie royale canadienne. Lancée en 1979, la pièce de 1 once avec la feuille d’érable de la MRC a été lancée en 1979 et les pièces de 1 once en feuille d’érable et en platine de 1 once ont été lancées en 1988. La raffinerie d’or d’Ottawa a ouvert ses portes 1911, et a été reconstruit en 1936. L’actuelle raffinerie d’argent de la MRC a ouvert ses portes en 2005.

 

Structure organisationnelle de la MRC

La Monnaie royale canadienne est structurée comme une société d’État fédérale du gouvernement du Canada et est détenue à 100% par le gouvernement du Canada. La Monnaie est aussi un agent du monarque du Canada, qui est la reine Elizabeth II. La Monnaie a un conseil d’administration indépendant qui supervise son orientation stratégique et ses activités. Le conseil d’administration se compose d’un président, d’un maître de la monnaie et de sept à neuf autres administrateurs. La MRC verse également des dividendes au gouvernement canadien, rend compte au Parlement canadien et adresse ses rapports financiers au ministère des Finances du Canada.

Les activités de la MRC sont divisées en quatre segments, soit les pièces de circulation canadiennes, les pièces de monnaie étrangères, les produits d’investissement et la numismatique. Les produits d’investissements comprennent la production de pièces d’or, d’argent, de platine et de palladium, de barres et de plaquettes en métaux précieux, mais aussi la raffinerie d’or et d’argent intégrée de la MRC, un service de stockage de métaux précieux et certains produits négociés en bourse.

Sur la base de la génération de revenus, le programme de pièces d’investissement est de loin le contributeur le plus important de la MRC. En 2015, la MRC a généré des revenus de 2,975 milliards de dollars canadiens, les produits d’investissement représentant 2,613 millions de dollars, soit 88% des recettes totales, la numismatique générant 198,7 millions de dollars (7% des revenus) et les programmes des pièces canadiennes et étrangères 2% du chiffre d’affaires, respectivement.

La MRC n’est pas financée par le gouvernement canadien et est principalement exploitée comme une entreprise commerciale. Cependant, il y a eu un changement législatif en 2014 à la Loi sur la Monnaie royale canadienne, qui a exigé que le programme de diffusion canadien de la MRC soit administré sans but lucratif, au profit du ministère des Finances du Canada. Les trois autres secteurs d’activité de la MRC, soit les produits d’investissement, les produits de circulation à l’étranger et la numismatique, sont toujours exploités à des fins lucratives.

 

Les Pièces de monnaie de la Monnaie royale canadienne

Le programme de pièces d’investissement de la Monnaie se compose de pièces de monnaie en feuille d’érable d’or, d’argent, de platine et de palladium, ainsi que de certains nouveaux produits comme MapleGrams.

La feuille d’érable en or appelée « Maple Leaf » est une pièce d’or pur, d’or fin 24 carats, 99.99 %, qui est fabriqué en 1 oz, 1/2 oz, 1/4 oz, 1/10 oz et 1/20 oz dénominations. Le Maple Leaf a été produit pour la première fois en 1979. La  Maple Leaf silver est une pièce en argent fin de 99,99 %, qui est seulement produite en une dénomination de 1 oz. La feuille d’érable en argent été lancée en 1988.

Comme pour les recettes tirées des pièces d’investissement « American Gold Eagle » et « American Silver Eagle » par rapport aux recettes totales de la Monnaie américaine, les pièces d’investissement Gold Maple Leaf et Silver Maple Leaf sont les principaux contributeurs aux revenus totaux de la MRC. En 2015, la MRC a vendu 953 000 onces de pièces d’investissement en or (29,6 tonnes d’or fin) et 34,3 millions d’onces (1 067 tonnes) de pièces d’investissement en argent. Aux prix moyens de 1 160,05 $ US et 15,68 $ US pour l’or et l’argent respectivement en 2015 et de 1,278 $ US pour l’année 2015, la Feuille d’érable en or a généré 1,412 milliard $ CA en 2015, tandis que la Feuille d’érable en argent a généré des revenus 687 millions de dollars canadiens, soit un chiffre d’affaires combiné de 2,1 milliards de dollars canadiens, ce qui représente près de 71% des revenus totaux de 2015 de la MRC.

La feuille d’érable Platine est une pièce en platine pure à 99.95 %, qui est également produite seulement dans une dénomination de 1 once. Elle a également été lancée en 1988. Le Palladium Maple Leaf est une belle pièce de monnaie produite à partir de palladium à 99.95 %, et seulement dans une dénomination de 1 oz. Elle a été frappée pour la première fois pendant quelques années à partir de 2005, puis la production a été arrêtée, puis relancée en 2015.

La MRC a récemment lancé une série de produits appelée MapleGrams. Les MapleGrams sont des pièces avec la  feuille d’érable de 1 gramme d’or présentées ensemble dans un emballage sécurisé. À ce jour, la MRC a émis MapleGrams dans les formats de conception MapleGram 8  et MapleGram 25, contenant 8 pièces et 25 pièces, respectivement. C’est un produit sensé concurrencé  la combibar de Valcambi mais sensiblement plus cher.

 

Autres services de la monnaie royale  du canada

Comme la MRC possède  une raffinerie à Ottawa, elle maintient naturellement des installations de stockage et de stockage de métaux précieux de haute sécurité pour ses opérations internes. La MRC offre également des installations aux marchands de métaux pour l’entreposage de métaux précieux sur une base de métaux attribué. Ce service n’est pas offert aux particuliers, seulement aux comptes d’affaires.

Bien que la Banque centrale du Canada, la Banque du Canada, ne possède plus de réserves d’or officielles, elle détient encore de l’or en dépôt pour le compte des banques centrales de Suisse, de Suède, des Pays-Bas et de Belgique. La chambre forte de la Banque du Canada se trouvait sous son immeuble situé sur la rue Wellington à Ottawa, à moins de quelques kilomètres de la Monnaie royale canadienne et de la raffinerie. Cependant, l’édifice du siège social de la Banque du Canada a fait l’objet d’une importante rénovation jusqu’en 2017, ce qui a nécessité la libération de l’ensemble du bâtiment, et l’or a été déplacé de la chambre forte vers un autre emplacement. 

 

La raffinerie de métaux précieux de la MRC

La raffinerie de la MRC d’Ottawa est située dans le complexe Sussex Drive et produit des lingots d’or et d’argent pour le marché des métaux précieux d’investissement et des granules d’or et d’argent pour les marchés industriels et de la joaillerie. La division raffinage propose également des services d’analyse. La raffinerie d’or a ouvert ses portes en 1911 et la nouvelle raffinerie d’argent a ouvert ses portes en 2005. La raffinerie d’or a une capacité de production annuelle de 300 tonnes. Le raffinage des clients de la MRC comprend des sociétés minières d’or et d’argent, notamment d’Amérique du Nord et du Sud, des banques, des recycleurs de métaux précieux, des utilisateurs industriels et du secteur de la joaillerie.

En plus des lingots d’or et d’argent, la raffinerie d’or de la MRC produit des barres en or 99.99 %  pur de 400 onces, 100 onces, 1 kg  et lingotins de 1 once , des lingots d’or de 1 kg à 99.9 %, des barres d’argent de 1000 et 100 onces à 99.9 %. La clientèle de RCM pour sa gamme de barres comprend les banques centrales, les banques d’investissement canadiennes et internationales, les négociants en lingots et les fonds de couverture.

La MRC est accréditée auprès de la LBMA (London Bullion Market Association) pour les barres de livraison en or depuis 1919 et en argent depuis 2011. La liste de bonnes livraisons LBMA est une liste de raffineurs accrédités dont Les barres de taille et les processus de production répondent à une norme internationale spécifique. La Monnaie royale canadienne est également membre associé de la LBMA basée à Londres. Les lingots d’or et d’argent en gros de RCM sont également des marques reconnues pour le marché à terme de l’or COMEX (depuis 1974) et d’argent (depuis 2013) à New York et pour les contrats à terme sur l’or TOCOM (depuis 1988) à Tokyo. 

 

Notez cette page