L’or : métal noble ou maudit ?

En 2010, sur un total de 2 689 tonnes d’or produites dans les mines, seules 467 tonnes sont utilisées dans l’industrie, soit 17 %. Les autres 83 % ont servi à la fabrication de bijoux, de pièces de monnaie, de médailles et de lingots pour investissement.

 

Depuis l’apparition de l’étalon-or, au début du XVIIIè siècle, l’homme occidental est assuré que ses billets valent autant d’or, puisque la parité est fixée par les banques centrales/Etats. Lorsque cette parité disparaît au cours du XXè siècle, l’homme se tourne vers l’or métal (lingots et pièces de monnaie) pour s’assurer en cas de crise. En cela, il imite les Indiens pour qui les bijoux en or, depuis des siècles, sont une garantie contre la volatilité des billets imprimés en Inde.

Cependant, le prix de l’or est fixé par la demande (orfèvrerie, banques centrales, institutions et particuliers), non plus par les Etats (ou par un Etat comme au temps de l’étalon-or). 

Pourquoi l’or et pas l’argent ou un autre métal précieux tel que le Platine ?

L’or est inaltérable, d’une belle couleur jaune et rare. L’argent se ternit, il est moins rare et est plus utilisé dans l’industrie, ainsi que le platine et les autres métaux du groupe du platine. 

%s

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.