Des nanoparticules en Or pour lutter contre le cancer !

L’Université centrale de Floride, à Orlando a étudié l’application due nanoparticules en or dans le traitement du cancer de la prostate.

 

 

On savait que l’or était utilisé en joaillerie, dans l’industrie technologique, mais pas dans…le domaine médical !

Le test mis au point se sert de fines particules d’or pour détecter une réponse immunitaire, en analysant la lumière qu’elles diffusent lorsqu’elles sont mélangées avec quelques gouttes de sérum sanguin provenant d’une piqûre au doigt.

 

Certains biomarqueurs du cancer s’accrochent à la surface des nanoparticules d’or extrêmement petites, en augmentant leur taille et les forçant à s’agglutiner. Cela affecte alors la lumière qu’ils projettent, ont expliqué les chercheurs.

Selon Qun «Treen» Huo, scientifique rattaché à l’université et cofondateur de la compagnie Nano Discovery Inc. ce test serait à faible coût. Ainsi, une petite bouteille de petites particules d’or en suspension dans l’eau coûte environ 250 $ US et permet de réaliser environ 2500 tests.

L’étude pilote a aussi montré que le test utilisant des particules d’or est plus exact et crée moins de faux positifs que l’antigène prostatique spécifique qui est habituellement utilisé comme outil de dépistage du cancer de la prostate, a indiqué l’université.

Les résultats de l’étude pilote ont été publiés dans le journal ACS Applied Materials and Interfaces.

Sources : Canoe.ca

%s

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.