Des métaux précieux dans les déchets radioactifs ?

Et si on vous disait qu’il y aurait une concentration de 1 à 2 % de métaux précieux dans une décharge publique, la fouillerez-vous ?

 

Vous évalueriez sans doute le coût pour extraire les dits métaux et calculeriez si ça vaut la peine de raffiner les déchets. Et bien sachez que cette analogie existe en vrai, à un détail près : dans la réalité la décharge publique c’est des déchets hautement radioactifs.

La fission nucléaire est un procéder qui est utilisé dans toutes les centrales nucléaires à travers le monde ; cela consiste en 3 étapes :

  1. Casser un atome fissible (Uranium 235) en le pulvérisant .
  2. Contrôler une réaction en chaîne qui entraîne le cassage de beaucoup d’atomes .
  3. Convertir l’énergie thermique produite par le procéder et récupérer les déchets .

C’est uniquement cette 3ième étape qui nous intéresse. Car les déchets sont composés d’atomes complètement différent de ce qu’on avait au départ. C’est ce qu’on appelle une transmutation. Et parmi le tas d’immondices indésirables, que rejette une réaction nucléaire, il y a quelques particules de métaux précieux beaucoup plus désirables.

Les métaux produits par la réaction nucléaire incluent le rhodium, l’argent et le palladium. Il a quelques grammes de chaque métal dans les déchets. Ce n’est pas de grosse quantité, mais à leurs prix actuels respectifs, il y en aurait pour environ 300 € de métaux précieux par kilogramme de déchet nucléaire.

Ce n’est pas mal, mais est-ce que ça suffira pour convaincre un investisseur d’essayer de développer une méthode de raffinement, ce n’est pas dit. D’autant plus qu’il y a d’autres problèmes, comme le fait que les atomes de rhodium ne sont pas stables.

 

[button type=”info” target=”_blank” link=”http://www.orobel.biz/info/actualite.html” icon=”info-sign”]Orobel.biz[/button]

Suivez le cours de l’or et des métaux précieux en temps réel sur notre page

[button type=”info” target=”_blank” link=”http://orobel.biz/cours-en-temps-reel.html” icon=”info-sign”]Cours des métaux précieux par Orobel[/button]

Des métaux précieux dans les déchets radioactifs ?
Notez cette page