Comment l’or pourrait progresser de 20% cette année

Les prix de l’or ont chuté en avril et ont maintenant rendu leurs gains pour l’année, mais ils sont repartis a la hausse en mai ils pourraient encore grimper de 20% en 2019.

«En 2019, les capitaux ont été injectés dans les actions, les bons du Trésor américains et, plus récemment, dans le dollar américain lui-même », déclare Taki Tsaklanos, auteur fondateur du fournisseur d’analyse financière Investing Haven. Après la hausse de l’or au début de l’année, «les investisseurs ont reçu en pleine figure le marché baissier après que l’or  qui avait atteint un sommet 1366 dollars l’once, le 11 avril. Ce marché baissier s’est avéré trop ferme et le capital a donc été acheminé vers d’autres classes d’actifs plus défensifs », a-t-il ajouté.

Cette année, les indices boursiers américains ont grimpé.

Les indices S & P 500 et Nasdaq ont récemment atteint des records et le dollar s’est raffermi. À moins de 1 300 dollars, Tsaklanos considère toutefois que l’or est une « bonne affaire ». L’objectif de cours d’Investing Haven pour l’année est de 1 550 dollars .

L’euro, les taux des banques centrales et de la FED et les positions à terme des traders devraient tous devenirs favorables au métal si celui-ci devait augmenter, a-t-il déclaré. Un euro plus fort, par rapport au billet vert, rendrait l’or plus abordable dans cette devise; des taux plus bas rendraient l’or monétaire plus attractif par rapport aux obligations américaines; et davantage de spéculateurs exerceraient une pression à la hausse sur les prix. Ces trois données ont montré des signaux que  l’or pourrait augmenter plus tard en 2019, affirme Tsaklanos. Une inflation plus élevée aiderait aussi le cours du métal jaune.

Au premier trimestre, la demande mondiale en or a atteint 1 053,3 tonnes métriques

Soit 7% de plus que l’année précédente, selon un rapport du World Gold Council publié jeudi. Les investisseurs mondiaux ont ajouté 40,3 tonnes métriques aux avoirs en fonds négociés en bourse adossés à l’or au cours de la période, soit 49% de plus qu’en 2018.

La demande des marchés émergents pour les investissements et les bijoux liés à l’or figure parmi les principaux facteurs susceptibles d’influencer le prix de l’or, a déclaré George Milling-Stanley, responsable de la stratégie pour l’or chez State Street Global Advisors. L’évolution du dollar américain, le marché boursier américain et le potentiel de récession sont également des influences majeures.

Milling-Stanley fait remarquer que l’or s’échange dans une « fourchette étroite, oscillant autour de 1 250 dollars l’once » depuis le printemps 2013. Il « ne prévoit pas de mouvement majeur en dehors de cette fourchette », mais il voit la « possibilité d’un gain à court terme de près de 100 dollars au cours des six à 18 prochains mois, si l’or remontait pour défier la résistance aux frais généraux aux alentours de 1 350 dollars.  » dit. Il estime toutefois que « les investisseurs sous-estiment sérieusement et sous-évaluent le risque » sur le marché.

Mais ce mi-mai 2019, l’or prend un coup de soleil avec la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

Les investisseurs du monde entier se concentrent à nouveau sur la guerre commerciale en cours entre deux des plus grandes économies mondiales: les États-Unis et la Chine. Alors que la rhétorique enflammée et les tensions montent, beaucoup d’individus et d’autres pays s’inquiètent de la façon dont les tarifs douaniers élevés et les nouvelles politiques vont les affecter. Comme le fait remarquer le New York Times , jusqu’à la semaine dernière, tous les signes indiquaient que les deux pays étaient sur le point de résoudre leurs différends commerciaux. Cela a rapidement changé lorsque le président Trump a annoncé de manière brutale l’augmentation des droits de douane sur  200 milliards de dollars de produits chinois.

Pour le moment, l’or pourrait néanmoins reculer.

Malgré cette hausse a la mi-mai,  il entre dans une période saisonnièrement faible pour les métaux précieux, le mois de juin constituant l’un des pires mois de l’année, estime Tsaklanos. «Le mystère, ce sont les politiques monétaires des banques centrales», a-t-il déclaré, avec un changement inattendu de leur politique, cela pouvant éventuellement entraîner une forte vente de l’euro, ce qui pourrait conduire à une plus grande faiblesse de l’or.

Mais Tsaklanos s’attend à ce que « le marché de l’or accumule de l’énergie pendant l’été ». Toute percée, prédit-il, « se produira probablement en octobre ou en novembre, et ouvrirait la voie à 1 550 $ ».

A lire aussi

Nous vous conseillons également de lire nos derniers articles

Devis de rachat

La valeur de vos bijoux, pièces et lingots en or en temps réel avec calcul immédiat.

Tchatez avec nous

 Nous sommes à votre disposition via notre support en ligne.
Simple et Facile

Téléphonez nous

Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous aidez par téléphone

Comment l’or pourrait progresser de 20% cette année
5 (100%) 1 vote[s]