Du ducat médiéval au 4 ducats actuel en or, 800 ans d’histoire

07 avril 2016
Du ducat médiéval au 4 ducats actuel en or, 800 ans d’histoire - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Le ducat était une pièce d’or ou d’argent utilisée comme monnaie d'échange en Europe à partir des siècles médiévaux jusqu'à aussi plus tard que le 20 ème siècle. 

Le mot ducat est du latin médiéval ducatus = "relatif à un duc ", et d' abord signifié "la pièce du duc» ou la «pièce du duché". 


Il y a eu de nombreux types de ducats qui avaient tous de divers contenus en métaux précieux on non et qui avait un pouvoir d’achat. Le ducat en or de Venise a gagné une  acceptation internationale, comme la pièce en or médiévale byzantine hyperpyron et le florin de florence en or. 

La première frappe de ce type de pièce est l’on pense avoir été faite sous le roi Roger II de Sicile , qui était aussi le duc des Pouilles  qui, en 1140, a inventé des ducats portant la figure du Christ  et l'inscription, « Sit tibi, Christe, datus, quem tu regis iste ducatus » signifie «Oh Christ, laissez ce duché, que vous ordonnez, être votre dévoué ." 

Le Doge Enrico Dandolo de Venise, dont le titre Doge signifie Duc, introduit un ducat d'argent dont les types sont liés aux ducats de Roger II. 
Plus tard, les Ducats d'or ultérieures de Venise sont devenus si important que le nom du ducat fut associé exclusivement avec la pièce en or  et le nom des pièces d'argent se sont appelé des Grossi 

L’Or du ducat de Venise. 

Le modèle d'affaires vénitien du 13ème siècle a été l’importation des marchandises de l'Est et de les vendre au nord au-delà des Alpes. Ils ont payé ces produits avec des pièces d'or byzantine mais quand l'empereur byzantin Michel VIII Paléologue a soutenu une rébellion appelée les Vêpres siciliennes en 1282, il a avili la pièce  hyperpyron  et le Grand Conseil de Venise a répondu avec sa propre pièce d'or pur en 1284. 

Florence et Gênes avaient introduit des pièces d’or en 1252 et le florin de Florence étaient devenu la pièce d'or du standard européen. La ville-état de Venise a modélisé la taille et le poids de son ducat sur ​​le florin, avec une légère augmentation du poids due à des différences des systèmes de poids des deux villes. Le ducat vénitien contenait 3.545 grammes de 99,47% d’or fin, la plus grande pureté que la métallurgie médiévale des métaux précieux pouvait produire à l’époque.

Ducat en or du doge Michele Steno de Venise

 

Saint-Marc debout donnant une bannière au doge agenouillé. S (anctus) M (arcus) VENET (I) DVX MICAEL STEN

Christ debout parmi les étoiles dans un cadre ovale. SIT T [ibi] XPF (Christe) DAT [nous] Q [uem] T [u] REGIS ISTE DVCAT [nous]

AV, 21 mm; 3,50 g

Les Types des ducats en or proviennent des types des ducats d'argent, qui étaient en fin de compte de type byzantin. 

L'avers montre le Doge de Venise à genoux devant Saint Marc, le saint patron de Venise. Saint - Marc tient un évangile, qui est son attribut habituel, et présente une bannière héraldique (un gonfalon) au doge. La légende sur la gauche identifie le saint comme SM VENET, soit Saint-Marc de Venise, et la légende sur la droite identifie le doge, avec son titre DVX dans le champ de la pièce. Sur le revers, le Christ se tient dans un champ d'étoiles dans un cadre ovale. 

Les Doges de Venise vont réussir a continué de frapper des ducats, seulement en changeant leurs noms sur l'avers.

 Au cours du 15ème siècle, la valeur du ducat est stable à 124 soldi vénitiens en termes de monnaie d’argent, comme le schilling. Le terme ducat est devenu identifié avec cette somme monétaire d'argent, ainsi que la pièce d'or.

Le Conflit entre l’Angleterre et l’Espagne en 1567 à cependant, fais augmenter le prix de l’or et bouleversé cette équilibre.

À ce stade, la pièce a été appelé le « ducato de zecca », soit ducat de l’hôtel des monnaies qui s’appelle « zecca » en italien, qui a été ensuite raccourci en Zecchino qui été traduit par le terme de sequin . 

Leonardo Loredan a étendu la monnaie avec la pièce en or d’un demi-ducat et les doges ultérieurs ont ajouté la pièce d’un quart, et de divers multiples jusqu'à 105 ducats. 

Toutes ces pièces ont continué à utiliser les modèles et les normes de poids du ducat d’origine de 1284. Avec les années, le ducat est devenu une caractéristique commune des monnaies occidentale, Venise a frappé des ducats jusqu'à ce que Napoléon a mis fin à la République de Venise en 1797. 

Les Imitations du ducat de Venise 

Ici un ducat de Milan

Lorsque le Sénat romain a introduit la monnaie d’or, soit le florin ou le ducat auraient pu fournir un modèle avantageux pour l’imiter, mais les Florentins qui contrôlaient les finances du Sénat ont veillé à ce que la pièce de leur ville n'a soie pas copiée.

Au lieu de cela, la pièce de monnaie romaine a montré un sénateur agenouillé devant Saint-Pierre sur l’avers et le Christ au milieu des étoiles dans un cadre ovale sur le revers, soit une imitation directe du ducat vénitien. Les papes ensuite changé ces dessins, mais ont continué à frapper des ducats de même poids et taille pendant le 16ème siècle. 

La plupart des imitations du ducat vénitien ont été faites dans la zone du Levant, le Levant comprenait toute de la Méditerranée orientale avec ses îles, où Venise a dépensé plus d’argent qu'il n’en recevait. 

Les Chevaliers de Saint John ont frappé des ducats avec le grand maître des chevaliers de Rhodes Dieudonné de Gozon , de1346 à 1353, que l’on voit à genoux devant Saint John sur l'avers et un ange assis sur le saint-sépulcre du Christ sur ​​le revers. 

Les Grands maîtres ultérieurs, on cependant trouvé plus opportun de copier les types de Venise de façon plus précise, d' abord à Rhodes puis à Malte. Ensuite par les commerçants Génois. Ils ont frappé des ducats à Chios qui pouvaient être distinguées des originaux vénitiens seulement par leurs techniques de fabrication. Ces ducats d’imitation étaient problématiques pour Venise, qui valorise la réputation de son argent pour la pureté. La rareté des ducats que les commerçants Génois frappés à Mytilène, Phocée et Pera suggèrent que Vénitiens ont fondus ceux qu'ils ont rencontrés.

Les Ducats hongrois 

Ferdinand III représenté sur une pièce Hongroise en or de type Ducat 100 (1629)

En Europe occidentale, Venise était un marchand actif, mais ils ont vendu plus que ce qu'ils ont acheté de sorte que leurs pièces de monnaie ont été moins utilisées que le florin.

Après que Henckels a assassiné Amadé Aba un oligarque hongrois en 1311, Charles Ier de Hongrie a commencé une monnaie d'or avec l' exploitation des minerais de l' ancienne mine d'or de Aba . Son fils, Louis Ier de Hongrie a changé les conceptions par le remplacement permanent de Saint John du florin avec le personnage debout de Saint Ladislas et en le changeant plus tard, pour le lys de Florence dans ses armoiries, mais il a maintenu la pureté de l'or. Au 15ème siècle, une distinction a été faite entre les florins d'or pur et les imitations avilis du florin en appelant les pièces de monnaie ducats pures et les pièces de monnaie avilis des Gulden ou Gold gulden. le Saint empereur romain Charles V a reconnu cette distinction en 1524 quand il a fait des ducats vénitien un standard valable en argent dans l'Empire avec une valeur de 39% supérieure aux florins. Son frère cadet et successeur éventuel, Ferdinand I , a introduit ce système en Hongrie en 1526, quand il a hérité de son trône. Les pièces d'or toujours purs de la Hongrie étaient désormais appelés ducats. Leur pureté a fait le ducat hongrois a été acceptés dans toute l’Europe. Même le lord Haut trésorier d’Ecosse a laissé des écris que son roi en aurai utilisé pour le jeu. 

La Hongrie a continué à frapper ducats avec 3,5 grammes de 98,6% d’or fin. Contrairement aux conceptions immuables des ducats à Venise, le blason sur le revers des ducats de Hongrie a souvent été modifié pour refléter un changement de circonstances. En 1470, Matthias Corvinus remplacé le blason par une madone. La Hongrie a frappé ducats jusqu'en 1915, même sous la domination autrichienne. Ceux-ci ont été utilisés comme des pièces de monnaie de commerce et plusieurs dates ultérieures ont été refrappées. 

Les Ducats des Pays - Bas 

La révolte néerlandaise a donné son contrôle aux sept provinces du nord de leur monnaie. L'effondrement du gouvernement de François d'Anjou en 1583, les a cependant laissés sans règle constitutionnelle pour les normes de ces pièces. Ils se replièrent sur ​​la tradition régionale de longue date d'imiter les pièces étrangères bien acceptées. Dans ce cas, ils ont évité les complications politiques en copiant des pièces obsolètes. Les pièces d'or de Ferdinand et Isabelle ont été émises aux normes du ducat qui a été largement copiés et appelées des ducats. Ils ont également imité le ducat hongrois et ces pièces avaient plus d’influence sur la monnaie subséquente des Provinces-Unies . Depuis les Pays-Bas est devenu un négociant international dominant, l'influence de ces pièces ducats était mondiale.

Pays-Bas, 1724 en or ducat, Utrecht

Dans un premier temps, les ducats de type hongrois frappé aux Pays - Bas avaient une figure debout sur ​​l'avers de la couronne et avec la hache de combat que saint-Ladislas porte sur le prototype hongrois, mais le nommant avec une légende différente. Comme les ducats hongrois d’origine,(mais pas contemporains) le revers avait un bouclier, qui montrait les armoiries de la province d'émission. Ces types ont évolué en un chevalier debout tenant une épée et sept flèches représentant les sept provinces l'Union. La légende, CONCORDIA RES PAR CRES, dit par concordance que les petites choses augmentent. Il est également nommé la province qui a délivré la pièce de monnaie. Le revers avait une table ou est inscrit: MO OU DI PROVIN FOEDER BELG AD LEG IMP, la monnaie d'or des provinces fédérées de la Belgique, conformément à la loi du royaume. Dans la période napoléonienne, la République batave et Louis Bonaparte ont continué à frappés des ducats avec cette conception. Depuis la défaite de Napoléon, le Royaume des Pays-Bas a continué à de les délivrer en commerce et  comme pièce en or monétaire.

La Propagation de la pièce en or de 4 ducat 

Quatre ducats autrichiens, c. 1915 (refrappe officielle)

Au cours du 15ème siècle, les négociants internationaux en Europe occidentale se sont déplacés du florin vers le ducat comme monnaie préférée. Comme les dirigeants réformaient souvent leurs monnaies, ils ont utilisé le plus souvent le ducat comme modèle. La pièce d’or  le mamelouk Ashrafi , de l’empire ottoman et le ducat castillan sont des exemples.

La réforme monétaire de l'empereur romain saint Maximilien a initié le monnayage des ducats d'or en Autriche en 1511. L’Autriche a continué à frapper des ducats en or jusqu'en 1915, et a continué des refrappes des dernières d'entre elles, y compris comme la pièce de quatre ducat pièces illustrées ici.  Néanmoins, les lingots des colonies d’Amérique pour l’Espagne à permis au dollar espagnol de remplacer le ducat comme monnaie dominante du commerce mondial. 

Autour de 1913, le ducat d'or valait l'équivalent de "neuf shillings et quatre pence sterling, ou un peu plus de deux dollars. Le ducat d'argent est d'environ la moitié de cette valeur." Même maintenant certaines monnaies nationales produisent des lots de ducats faits d’après d’anciens vieux modèles comme des lingots d' or et les banques de vendre ces pièces à des investisseurs ou des collectionneurs privés.

Sur la pièce de 4 Ducats autrichien en or de 1915. on peut voir l'effigie de l'empereur autrichien François Joseph 

Cette Pièce d'Or d'investissement a un titre rare d'alliage et fort élevés en teneur d'or fin avec 98.6 % soit 23.66 carat.

Au dessus du Buste de François Joseph est inscrit 'FRANC. IOS. I.D.G. AVSTRIAE IMPERATOR'

sur le revers on voit un  Aigle Bicéphale 'HvNGAR, BOHEM. GAL (4) LOD. ILL. REX A.A. 1915
 
Poids: 13,9 g
Pureté Or : 986/1000
Diamètre: 40.0mm 

 

Si vous voulez vendre des pièces de 4 ducats  en or et en connaitre sa valeur en temps réel cliquez ici  

 

 

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top