Une brève histoire de l’or

Qui a découvert l’or ?

Un enfant trouve un rocher brillant et jaune dans une crique, il y a des milliers d’années, et la race humaine découvre l’or pour la première fois.

L’or a été découvert pour la première fois sous forme de pépites jaunes. « L’or est à l’endroit où vous le trouvez », dit le proverbe, et l’or a été découvert pour la première fois à l’état naturel, dans des cours d’eau du monde entier. Nul doute que c’était le premier métal connu des premiers hominidés. L’or est devenu une partie de toutes les cultures humaines. Sa brillance, sa beauté naturelle et son lustre, ainsi que sa grande malléabilité et sa résistance à la corrosion l’ont rendu agréable et facile à travailler.

D’où vient l’or ?

L’or étant largement dispersé au niveau géologique, sa découverte a eu lieu dans de nombreux endroits sur la planète. Et presque tous ceux qui en ont trouvé ont été impressionnés, de même que la culture de la civilisation dans laquelle ils vivaient. L’or a été probablement  le premier métal largement connu par l’homme. Lorsque nous pensons aux progrès historiques de la métallurgie, nous pensons souvent que le développement du travail du fer et du cuivre est la plus grande contribution au progrès économique et culturel de notre espèce alors que l’or, sa connaissance et sa maîtrise fut antérieure.

L’or est un des métaux le plus facile à travailler. Il se trouve naturellement  dans un état presque pur et exploitable, alors que la plupart des autres métaux ont tendance à se trouver dans des roches minéralisées qui posent certaines difficultés d’extraction et de fusion. Les premières utilisations de l’or étaient sans aucun doute ornementales. La première histoire de l’interaction humaine avec l’or nous a été perdue depuis longtemps, mais son association avec la religion, avec l’immortalité et la richesse elle-même est commune à de nombreuses cultures à travers le monde.

Les premières civilisations assimilaient l’or aux dieux et aux dirigeants, et l’or était recherché en son nom et dédié à sa glorification. Les humains accordent presque intuitivement une grande valeur à l’or, l’associant au pouvoir, à la beauté et à l’élite culturelle. Et comme l’or est largement répandu dans le monde entier, nous retrouvons cette même idée et image de l’or  dans toutes les civilisations anciennes et modernes. L’or, la beauté et le pouvoir vont toujours de pair. Dans les temps anciens, l’or était transformé en sanctuaires et en idoles (« le veau d’or »), en assiettes, en tasses, en vases et en récipient de toutes sortes, et bien sûr en bijoux.

Dès 3100 av. J.-C., nous avons la preuve d’un rapport valeur or / argent dans le code de Menes, fondateur de la première dynastie égyptienne. Dans ce code, il est indiqué qu’une partie d’or équivaut à deux parties et demie d’argent en valeur ». C’est le ratio le plus ancien entre l’or et l’argent. Bien loin du ratio actuel de 2018 de 85 parties d’argent pour une partie d’or

Le Trésor de “Priam « , est une cache d’or et d’autres objets  découvert en Turquie et datant de 2450 à 2600 av. J.-C., On y a trouvé une grande gamme d’objets en or allant des bijoux délicats à une saucière en or pesant une livre. C’était une époque où l’or était hautement apprécié, mais n’était pas encore devenu de l’or avec valeur monétaire lui-même. Dans l’Égypte ancienne, vers l’époque de Séthi Ier (1320 av. J.-C.), nous trouvons maintenant La première carte topographique et géologique au monde d’une mine d’or était bien en avance sur son temps. C’est le musée de Turin ou se trouvent un papyrus et ses fragments appelés  » papyrus minier de Turin « . On y voit des mines d’or, des groupes de mineurs, une route menant aux mines et aux montagnes aurifères, etc. Où se trouve cette mine d’or ? Eh bien, vous savez ce qui se passe avec les chasses trésor – il y a toujours quelque chose d’un peu vague à leur sujet, qui vous fait perdre la piste.

La pensée moderne est qu’elle représente la région de l’ouade d’Hammamat dans laquelle se trouve l’ancienne min d’or El Sid, mais la question est loin d’être réglée.  Ce mythe grec prend tout son sens lorsque vous réalisez que la toison à laquelle elle fait référence est la toison du mouton utilisée pour la récupération de l’or fin. Les premiers mineurs utilisaient l’énergie hydraulique pour propulser du sable aurifère sur la peau d’un mouton, ce qui emprisonnerait des flocons d’or minuscules mais lourds. Une fois que la toison a absorbé tout ce qu’elle peut contenir, cette « toison dorée » a été suspendue pour sécher et, une fois sèche, elle était battue doucement pour que l’or tombe et soit récupéré. Cette forme primitive d’exploitation hydraulique a commencé il y a des milliers d’années et était encore utilisée par certains mineurs jusqu’à la ruée vers l’or de Californie en 1849.

L’or a toujours eu de la valeur pour les humains, même avant la monnaie métallique en or. Cela est démontré par les efforts extraordinaires déployés pour l’obtenir. La prospection pour trouver de l’or était un effort dans le monde entier, cela remonte à des milliers d’années, avant même que la première monnaie sous forme de pièces d’or apparaisse vers 700 av. Dans la quête de l’or des Phéniciens, des Egyptiens, des Indiens, des Hittites, des Chinois et d’autres, des prisonniers de guerre, esclaves et criminels ont été envoyés pour travailler dans les mines d’or. Et cela s’est produit à une époque où l’or n’avait aucune valeur en tant que «monnaie», mais était simplement considéré comme une marchandise de grande valeur.

La «valeur» de l’or a été acceptée dans le monde entier. Aujourd’hui, comme dans les temps anciens, l’attrait intrinsèque de l’or lui-même a cet attrait universel pour les humains.

Mais comment l’or est-il devenu une marchandise, une unité de valeur mesurable ?

L’or, mesuré, est devenu de l’argent. La beauté, la rareté, la densité unique de l’or (aucun autre métal en dehors du platine n’est aussi lourd), et la facilité avec laquelle il pouvait être fondu, formé et mesuré en faisaient un support commercial naturel. L’or a donné naissance au concept même de la monnaie et de l’argent: portable, privé et permanent. L’or (et l’argent) en pièces normalisées sont venus remplacer les arrangements de commerce via le troc et ont rendu les échanges beaucoup plus faciles que précédemment.La première utilisation de l’or en tant que monnaie a eu lieu vers 700 avant JC, lorsque les marchands Lydiens ont produit les premières pièces de monnaie. Il s’agissait simplement de morceaux estampés d’un mélange d’or 63% d’or et de 27% d’argent appelé «électrum». Cette unité de valeur standardisée a sans aucun doute aidé les commerçant et changeurs de Lydie dans leurs vastes succès, car à l’époque de Crésus, le dernier roi de Lydia (570-546 av. J.-C.), la Lydie avait amassé un énorme trésor d’or. Aujourd’hui, nous parlons encore des ultra-riches comme étant «riches comme Crésus».

L’or était de l’argent dans la Grèce antique. Les Grecs extraient l’or dans les régions de la Méditerranée et du Moyen-Orient vers 550 av. J.-C. Platon et Aristote ont tous deux écrit sur l’or et avaient des théories sur ses origines. L’or était associé à l’eau (logique, puisque la majeure partie de l’or était trouvé dans les cours d’eau), et l’on supposait que l’or était une combinaison particulièrement dense d’eau et de soleil.Leur connaissance était peut-être primitive, mais les Grecs ont beaucoup appris et transmis sur les aspects pratiques de l’extraction d’or. Au moment de la mort d’Alexandre le Grand (323 av. J.-C.), les Grecs avaient extrait de l’or des Piliers d’Hercule (Gibraltar) jusqu’en Asie-Mineure et en Égypte, et on trouve aujourd’hui des traces de leurs mines de placers. Certaines des mines appartenaient à l’État, d’autres étaient exploitées en privé avec une redevance versée à l’État. En outre, des nomades tels que les Scythes Originaires d’Asie centrale et les Cimmériens (la mer de Crimée, la mer d’Azov et Noire) ont exploité des mines d’or de dépôts de rivières (placers) dans toute la région.

L’empire romain a poursuivi la quête de l’or. Les Romains exploitaient largement l’or dans leur empire et faisaient progresser considérablement la science de l’extraction d’or. Ils ont détourné des torrents d’eau pour les exploiter hydrauliquement (jet à haute pression) et ont construit des boites à écluses et les premiers «longs toms». Ils ont également exploité des mines souterraines et introduit la roue hydraulique pour séparer l’or de la roche et des minerais aurifères. Ils ont pu exploiter plus efficacement les anciens sites miniers et, bien entendu, leurs principaux ouvriers étaient des prisonniers de guerre, des esclaves et des condamnés.

L’or à créer une norme monétaire qui a rendu l’économie mondiale possible. Le concept de monnaie (c’est-à-dire d’or et d’argent dans les pièces de poids et de pureté normalisée) a permis aux économies du monde de se développer et de prospérer. Au cours de la période classique de domination grecque et romaine dans le monde occidental, l’or et l’argent ont été exportés vers l’Inde pour les épices et vers la Chine pour la soie. À l’apogée de l’empire (98-160 après JC).

L’argent avait été inventé. Son nom était L’OR.

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.