Les pièces d’or en sachet scellé CPOR devises ou d’autres vendeurs. Est-ce important ?

Contrairement a que l’on peut croire les emballages, et les scéllés , n’ont aucune importance pour nous.

Le scellement des lots de pièces en or comme la 20 fr napoléon ou la 20 fr Mariamne ne vous garantissent pas l’authenticité de celle-ci !
Un scellement est souvent fait pour rassurer l’acheteur mais n’a réellement aucune valeur légale.

 

Nous ouvrons toujours les scellements mêmes ceux du CPR or devises afin de pouvoir les vérifier 
Certaines fausses pièces sont difficiles à repérer même pour un professionnel et elles peuvent échapper à la vigilance du personnel qui scelle les pièces en sachets.
Même si le nombre des pièces est toujours correct, nous préférons vérifier leur aspect et voir s’il n’y pas de fausses dedans.

De plus, même si cela est rare, certaines pièces en mauvais état ou dites « nettoyées » peuvent parfois être présentes dans un lot scellé.
C’est comme dans les lingots, l’important c’est l’or, pas son certificat.

Ici, l’important c’est les pièces d’or, leur qualité et authenticité, pas leur scellement.    

De plus un lot  scellé ne voudra pas un euro de plus que des pièces en or non-scellées.

Il faut également faire attention car certains acteur comme le CPR or font des offres du jour via les banques mais plus tard , il font un décompte selon les achats et ventes de pièces de ce jour-là et donc diminue parfois le prix initialement annoncé.

 

Vos préférences
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous proposons.

Sachez que Orobel respecte entièrement votre vie privée, et que notre équipe est à votre disposition si vous avez des questions relatives au respect de votre anonymat.