Barrick gold, une société minière d’or de plus en plus rentable

26 août 2016

Barrick Gold Corp. a rapporté  un gain sur son résultat au deuxième trimestre, les prix de l'or ont aidé la mine d'or  avec un solide flux de trésorerie disponible accompagné par des coûts décaissés plus faibles qui sont redevenus en grande partie conforme aux attentes.

Barrick basée à Toronto, la plus grande société d'or du monde par sa production, a marqué un autre trimestre de flux de trésorerie positif et a déclaré qu'elle reste sur la bonne voie pour réduire sa dette globale d'au moins 2 milliards $ cette année.
La société a bénéficié d'une hausse des prix de l'or, qui est actuellement autour de 1347 $ l'once, en hausse d'environ 25% depuis le début de l'année après une large baisse des rendements obligataires mondiaux. Les prix avait récemment baissé par rapport aux sommets annuels puis après ont fait une forte hausse avec le vote Brexit.
Les prix étaient plus élevés mercredi suivant la décision de la Réserve fédérale de laisser ses taux d'intérêt inchangés.
Barrick a lancé un plan pour réduire ses coûts d'exploitations et ses niveaux d'endettement depuis le début de l'année après une stratégie d’acquisition ambitieuse quand le prix de l'or était beaucoup plus bas. L’an dernier, elle a réduit sa dette de 3,1 milliards de $ en utilisant le produit de la vente d'actifs miniers non essentiels et de participations en joint-venture.

Jusqu'à présent cette année, Barrick a dit qu'elle a réduit ses niveaux d'endettements de 968 millions $.
Comme la société continue de vendre des actifs miniers non essentiels, elle a révélé qu'il a l'intention d'engager un processus pour vendre sa participation de 50% dans l'opération KCGM en Australie occidentale. La société a déclaré que son flux de trésorerie disponible pour le trimestre a totalisé 274 millions $, marquant son cinquième trimestre consécutif de flux de trésorerie disponible. Barrick a rapporté un bénéfice net du deuxième trimestre de 138 millions $, ou 12 cents par action, pour le trimestre terminé le 30 Juin. Les résultats comprennent 23 M $ de pertes de conversion de devises étrangères, et 4 millions $ en charges de dépréciation a déclaré Barrick. Si on exclut ces éléments d’ajustement, Barrick a dégagé un bénéfice de 158 millions $, ou 14 cents par action, contre 60 millions $, ou 5 cents un an plus tôt. Les résultats sont revenus dans les 14 cents, ce que les  analystes attendaient interrogés par Thomson Reuters.
Le Revenu par contre est tombé à 2,01 milliards $ de 2,23 milliards $, juste en deçà de ce que les  analystes s’attendait vers 2,07 milliards de dollars.
Barrick a déclaré sa production d'or a plongé d'environ 7%, à 1,34 millions d'onces au cours du trimestre, et son prix moyen de l'or réalisé a augmenté à 1,259 $ l'once contre 1.190 $ l'once un an plus tôt.

Ses coûts de production au dernier trimestre ont été de 782 $ l'once, en baisse par rapport au coût de  895 $ l'once un an plus tôt.

Pour l'exercice complet, Barrick a déclaré qu'elle prévoit une production comprise entre 5 millions et 5,5 millions d'onces d'or au mieux avec un maintien de coûts compris entre 750 $ et 790 s l'once, en baisse selon une projection antérieure comprise entre 760 $ et 810 $ l'once.

1904 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top