Mais pourquoi il y a-t-il des fausses pièces en or ?

19 juillet 2016
Mais pourquoi il y a-t-il des fausses pièces en or ? - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Toutes les industries doivent faire face à la contrefaçon, c’est une pratique assez rentable mais malhonnête car les copieurs subtilisent l’image de marque d’un fabricant original. Les pièces en or ne sont pas épargnées par l’imitation, mais il y a plusieurs choses qui sont importantes à savoir.

Sur la photo, vous pouvez voir une fausse pièce de 20 dollar, cette pièce à haut relief et date en chiffre romain cote normalement beaucoup plus cher. Le faussaire a pris soins de gravé un minuscule sigle oméga a l'intérieur des serres de l'aigle.      

Les copies c’est quelque chose qui peut paraître attrayant aux premiers abords, car cela l’apparence et plusieurs caractéristiques d’un produit bien plus cher. Mais ça serait ignorer que les fabricants des faux font d’énormes économies sur ce qui n’est pas visible rapidement. Pour les montres les faussaires mettront une face semblable mais d’une matière moins noble et ne construiront qu’un mécanisme d’amateur, les fabricants de vêtement choisiront des cuirs de plus basse qualité et négligeront la qualité des coutures.

La différence entre les vraies et les fausses est parfois très subtil.

Le résultat est que les clients se retrouvent avec un produit de basse qualité et bien moins durable. Pour les pièces en or, ou tout autre métal précieux même si c’est moins courant, le cas des copies est un peu particulier. En effet la plupart de fausses pièces sont fabriquées avec la même teneur en or que les vraies. C’est peut-être d-difficile à imaginer avec le contexte actuel, mais à certaines périodes comme pendant la seconde guerre mondiale les pièces d’or servaient de véritable monnaies de substitution. Et leur valeur en comptant la prime s’élevait jusqu’à trois fois la valeur de l’or.

Imaginez qu’à l’époque on pouvait fabriquez 173 napoléons imparfaits avec un kilo d’or, mais les vendre et les utiliser avec la même valeur que des authentiques (trois fois la valeur de l’or à l’époque). La meilleure analogie, c’est comme si des gens arrivaient à faire des faux billets presque parfaits mais qu'il payerai le papier à 33 % du prix. 

C’est l’exemple le plus parlant, mais la grande histoire de la contrefaçon dispose évidemment de plein d’autres exemples. La 20 francs française de 1814 avec Louis XVIII est une pièce relativement rare car elle a été frappée entre deux renversement de gouvernement, c’est logique que les fabricants cherchent à la copier car ils auront plus facile à la vendre plus chère. La rareté attire les convoitises, et beaucoup de gens en oublient d’être prudent. Il n'est pas rare de voir un lot de fausses pièces en or 20 fr vreneli de suisse. Comme également des fausses pièces en or assez élaborées dans les 20 dollars américaines.  

Voici : quelques conseils pratiques pour vous éviter des tracas inutiles :

-Méfiez-vous des pièces qu’on vous vend comme rare, si on peut en trouver aussi simplement ça sent l’arnaque.

-Préférez les boutiques et comptoirs spécialisés dans l’or comme Orobel, des boutiques généralistes peuvent proposer aussi de la marchandise d’investissement mais  elles sont moins regardantes sur chaque produit de la boutique.

-Évitez les boutiques installées dans les pays peu regardant sur les droits internationaux. On pense souvent à raison à la Chine, mais c’est loin d’être le seul pays  laissant les fraudeurs tranquilles.

-Vérifiez les caractéristiques de la pièce, s’il y a la moindre différence entre les caractéristiques de la pièce et celle que vous avez devant les yeux c’est que c’est un  faux ! Point.

-Quand c’est trop beau que pour être vrai, c’est que c’est trop beau que pour être vrai. Certains modèles de pièces ont beaucoup circulé, il est improbable de trouver  un exemplaire comme neuf.

Le dictons à Retenir est « Prudence est mère de sûreté », il existe plusieurs fausses copies pour chaque pièce mais il n'y a qu'un modèle pour les vraies pièces. Prenez le temps de vous assurez que vous obtenez des pièces authentiques.

 

Lisez nos autres articles sur l'or :

Nos Articles Nos Articles

Cours de l'or et des autres métaux précieux :

Cours des métaux précieux Cours des métaux précieux

2551 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top