Les faux lingots d’or, des tonnes métriques d'or à vendre

21 octobre 2017
Les faux lingots d’or, des tonnes métriques d'or à vendre - 4.7 out of 5 based on 3 votes

Les faux lingots d’or, des tonnes métriques d'or à vendre

Divers e-mails circulent sur Internet pour les acheteurs ou les vendeurs jusqu'à 10.000 tonnes métriques d'or. Ceci est plus d’or que la Réserve fédérale américaine possède. Fréquemment les courtiers sont recrutés en tant que représentants et inconsciemment participe a l’escroquerie avec des faux lingots d'or .

Les courtiers ou les représentants cherchent à tirer profit en tant d'intermédiaires dans ces transactions auront l'information qui a été produite par des escrocs qui comprennent souvent un certain nombre  de documents falsifiés, tels que les récépissés d'entrepôt connu comme documents SKR  ,divers papier avec logo de l’état, papier et analyse du service des mines, et ces e-mails sont diffusés sur le net à la recherche d'acheteurs de tonnes métriques d'or ! Qui sont  vraiment des lingots d'or faux qui sont soit en plomb et vaporisés d’or 24 carats ou d’autre techniques pour trempés ou recouvrir de plomb, l’argent, l’acier d’or 24 carats ou même des briques ou roches taillées peinte de couleur or .

Souvent, ces opérations concerneront le vendeur demande à l'acheteur de délivrer un document comme un MT799 aux fins de prouver le vendeur a la capacité de payer pour les tonnes métriques d'or. 

Les fausses barres en or – Le déroulement de l’arnaque ( scam)

Typiquement, le vendeur fournira un pseudo contrat  appelé « offre complète d’entreprise » (Full Corporate Offer :FCO). L'escroc ( scammer en anglais) va signer un accord et recruter un courtier comme «vendeur représentatif» et lui promettre une commission s’il trouve un acheteur qui achètera les tonnes métriques d'or. Les courtiers ne prennent jamais le temps de vérifier  et découvre rarement qu'ils aident le vendeur à déplacer des fausses barres d'or, ou de l’or pas réel du tout.

Le vendeur va signer une convention d'honoraires avec le courtier a également appelé un accord de frais  (MFA). Une fois que le MFA est signé par l'acheteur, le vendeur, et tous les courtiers qui sont des intermédiaires dans la transaction, le courtier est dit qu'ils seront payés un bénéfice santé.

Les fausses barres en or– Tout savoir sur cette arnaque.

Si l'acheteur transmet effectivement de l’argent au vendeur, ils recevront  sans aucun doute des faux lingots d'or. Le deuxième but derrière l'escroquerie est pour le vendeur pour obtenir des informations bancaires des acheteurs potentiels pour diverses utilisations de celle-ci a des  fins malveillantes. Une fois que les informations bancaires ont été obtenues, le vendeur peut essayer de demander une certaine forme de paiement initial, ou de tenter de convertir un instrument de banque ou tirer parti d’un instrument bancaire émis par l'acheteur à des fins d'entrer dans une plateforme de commerce en utilisant l'instrument émis par l’acheteur comme garantie.

Le langage spécifique de l'instrument bancaire sera d'utiliser le mot «bloqué» pour désigner les fonds, mais d'autres parties des formulations dans la langue utilisée indiqueront que les fonds sont engagés vers le vendeur par l'instrument et qu'il est possible d'utiliser cet instrument pour entrer dans une plate-forme de commerce qui ne profitera qu’au vendeur supposé.

A la fin, l'acheteur ne prendra jamais livraison de l’une des tonnes métriques disponibles et supposées de l’or, parce que pour commencer le vendeur n'a jamais eu en sa possession des tonnes métriques d'or - ils sont tous des faux lingots d'or

 

1457 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top