Les États-Unis au bord de la catastrophe politique.

27 septembre 2016
Les États-Unis au bord de la catastrophe politique. - 5.0 out of 5 based on 1 vote

La prospective de l'élection de Donald Trump a déjà été traitée maintes fois par nos soins. Mais à moins de deux mois du 8 novembre, les chances du dangereux candidat républicain n'ont jamais été aussi grandes.

Même si la campagne est officieusement lancée un an et demi avant le jour de l'élection, les sondages d'opinion ne deviennent fiables habituellement que dans la dernière ligne droite, c'est-à-dire les trois derniers mois. Durant cette période cruciale, les intentions de votes ont variées entre 6-7% d'avantage pour Hillary Clinton et désormais seulement deux petites pourcentages d'avance pour la démocrate.

Concrètement, les estimations des votes pour l'élection sont passés d'une confortable avance pour le parti démocrate à un élection potentiellement très serrée avec les républicains légèrement derrière. Les marges d'erreurs, pourcentage que les statisticiens estime comme un possible erreur due à l'échantillon de personnes sondées, sont plus grandes que l'écart actuel. Ce qui veut dire qu'il est totalement raisonnable de penser que Donald Trump puisse gagner début novembre.

Ce qui est très inquiétant étant donné que son programme est composé de projets tous plus catastrophiques les uns que les autres, ce qui pourrait faire retourner les états-unis dans une récession économique et donc faire augmenter le prix de l'or assurément. Selon le site de référence qu'est FiveThirtyEight, les chances que Donald Trump gagne l'élection étaient de 18% début août, par coïncidence la même probabilité que quelqu'un perdent à la roulette russe, et elles sont désormais proches de 40%.

Comment les américains en sont arrivés là ?

Une multitude d’événements et de circonstances, certains récents mais d'autres anciens de plusieurs décennies, on peut essayer de vous en résumer les principales tendances. Mais gardez bien en tête que toute description de la situation restera incomplète.

Raison n°1

-Les USA ont un système politique basé sur le bipartisme, il y a eu des exceptions ça et là mais les partis démocrate et républicain sont en place depuis plus de cent ans. Il sont tout les deux historiquement centristes, bien que plus clivés que par le passé, mais couvrent tous les deux les centristes et les extrémistes de leurs cotés respectif du spectre politique.

Raison n°2

-Les deux candidats choisis par les primaires des deux grands partis sont détestés comme jamais ne l'ont étés tous les autres nominés. Ce qui expliques le grand nombres de voteurs qui sont indécis ou qui vote pour un petit parti.

Raison n°3

-La campagne de Clinton a été marquée par des resurgissements d'anciens scandales ainsi que des nouveaux. Comme : l'usage d'un serveur privé quand elle était secrétaire d'état (équivalent à ministre de l'extérieur), le financement de son organisation caritative par des gouvernements étrangers, des inquiétudes sur sa santé,...

Raison n°4

-Les polémiques émanant du magnat de l'immobilier sont tellement nombreuses et diversifiées qu'on ne sait par où commencer. Disons simplement que c'est un candidat sans précédents, mais dans le mauvais sens du terme.

Voilà ce qu'il y a retenir principalement du tumulte qu'est le monde politique à l'américaine. Notez qu'il y a eu un rendez-vous important lundi, c'est le débat présidentiel, qui devrait être très important cette année vu à quel point cela s'annonce serré. Vous pouvez le regarder ici.

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE

Nos derniers articles

 

1266 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top