Le marché du diamant ne que peut QUE s'écrouler. Voici pourquoi.

28 août 2017
Le marché du diamant ne que peut QUE s'écrouler. Voici pourquoi. - 3.7 out of 5 based on 3 votes

Le secteur du diamant est très particulier de plusieurs points de vue. La marchandise est une matière qui n'est pas rare en soit (le carbone) mais la seulement la forme (cristallisé sous forme de gemme). Pour un particulier, il s'agit d'une fort mauvaise forme d'investissement nous l'avons déjà dit et répété. Mais c'est loin d'être le seul tracas du secteur qui devrait s'écrouler tôt ou tard.

Plusieurs problèmes s'opposent actuellement au secteur diamantaire, le principal est que les nouvelles générations sont nettement moins friandes de la pierre au milles éclats. Cette diminution est évidemment un problème puisque cela va tirer les prix vers le bas du à la loi de l'offre et de la demande.

Certes, le secteur est contrôlé par un petit groupe de grosse multinationales qui dispose d'un quasi monopole de la production et donc de l'offre (ce qui est beaucoup qu'il y a trente ans, De Beers contrôlait 90% du marché) ce qui leurs permettre d'artificiellement équilibrer cela... Mais ce genre de stratégie commerciales à ses limites, mais le diamant pourrait devenir un objet désiré uniquement par une petite niche. La vraie question sera de savoir la taille potentielle de cette niche commerciale et sa pérennité.

L'autre gros problème en vue, c'est que le diamant peut désormais être créer de façon totalement artificielle. Je ne parle pas ici d'imitations que monsieur tout le monde peut voir la différence à l'oeil nu, mais de vrai gemme qui ont produite par l'homme et qu'aucun expert ne peut distinguer de la plus belle pierre qui existe même au microscope. Enfin à un détails près, la fluorescence à la lumière ultra-violette est d'une différente couleur. Mais c'est une caractéristique qui ne peut pas être vue par l'oeil humain, autrement-dit ce sont là des diamants plus vrais que natures.

Voici un documentaire de la BBC sur le sujet. C'est en anglais et sans sous-titres mais si vous comprenez c'est très illustratif des problèmes aux quel va faire face le secteur diamantaire vis-à-vis des pierres de synthèse.

Le caractère unique de chaque pierre, la nature ultra-spéculative du marché et la dépendance aux acheteurs finaux pour la plus grosse partie de la marges bénéficiaire rendent le secteur structurellement plus proche du marchés d'oeuvres d'art que celui de l'or ou d'autres cours boursier. Sans oublier les risques d'arnaques ! Pour un particulier il n'y a donc aucun intérêt pour un particulier de se tourner vers le diamant pour l'investissement, préférez définitivement l'or.

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top