Le marché de l'or en Suisse

22 juillet 2017
Le marché de l'or en Suisse - 5.0 out of 5 based on 3 votes

La Suisse est réputée dans le monde entier pour ses activités bancaires et d’investissements étendu qui comprend les banques universelles, les banques cantonales, les caisses d’épargne, mais aussi des banques privées et de la gestion de patrimoine privée.

La plupart, sinon la totalité de ces institutions bancaires et financières ont un certain degré d’implication dans le marché de l’or en Suisse, et jusque dans les années 1990, chacune des trois plus grandes banques du pays a maintenu une participation dans une raffinerie d’or d’origine suisse. La négociation de l’or sur le marché suisse est exclusivement de gré à gré : il n’y a pas d’échanges centraux, ni de lieux de négociation comme à Londres ou New-York.

La Confédération suisse est également le premier importateur et exportateur mondial d'or.  Ce modèle de trading s'explique principalement par le fait que la Suisse accueille la plus grande concentration de raffineries d'or dans le monde, où le minerai d'or, l'or recyclé et les lingots d’or existants doivent entrer physiquement dans le pays pour être transformés avant d'être exportés.

 

Les banques suisses dans le marché de l’or

Les deux géants actuels de la banque suisse que sont UBS AG et le Crédit Suisse sont au cœur à la fois du marché historique et actuel de l’or en Suisse. Leurs clients couvrent à eux seuls les banques centrales, les producteurs d’or et les raffineurs par le biais d’achats commerciaux, de clients recherchant une gestion de patrimoine et autres.

USB AG, par l’intermédiaire de sa succursale londonienne est un fabricant agrée par la London Bullion Market Association, plus connue sous le sigle LBMA. Elle est active dans la fabrication de lingots en or et en argent, dans l’achat/vente de contrats à terme/options et participe directement aux enchères quotidiennes des actions sur le LBMA Gold Price auctions.

UBS est également l’un des cinq membres du centre de liquidation de l’or de Londres appelé le « London Precious Metals Clearing, Limited » (LPMCL), même si ce dernier ne stocke pas ses métaux précieux dans une chambre forte à Londres.

Les entités distinctes d’UBS (Suisse) et Credit Suisse (Zurich) sont également des membres ordinaires de la LBMA, en plus d’être des créateurs de marchés de la LBMA via leur agence implantée dans la capitale anglaise. Ces deux banques suisses ont été historiquement des participants très actifs dans le marché de prêt d’or, et les deux banques offrent actuellement des services de dépôt d’or.

En Suisse, Crédit Suisse négocie l’or sur une base comptant et une base à terme, et négocie également sue les échanges d’or et les options. La banque offre à ses clients des emplacements dans des chambres fortes pour le stockage d’or et de métaux précieux, ainsi que des comptes de métaux précieux (comptes non-alloués).

UBS quant à lui est présent dans quasi toutes les activités du marché de l’or : marché de l’or au détail, commerce de l’or sur une place de marché, échange d’or / intérêts sur l’or, stockage physique de l’or, services de manipulations des métaux, etc… Rappelons tout de même que UBS AG a été formé par la fusion de l’Union Bank of Switzerland et la Swiss Bank Corporation en 1998.

 

Le Crédit Suisse a enregistré des progressions et des régressions de ses activités sur le marché de l’or. Par exemple, en 2000, le Crédit Suisse First Boston (CSFB, une « branche » du Crédit Suisse) est devenu un membre de la London Gold Fixing, mais a quitté celle-ci un an plus tard, en 2001, pour réduire ses activités sur les métaux précieux. Et malgré les rapports publiés en décembre 2014 précisant la vente par le Crédit Suisse d’une grande partie du portefeuille de négociation de matières premières, ainsi que ses positions sur les métaux précieux à la Citibank, le Crédit Suisse reste encore aujourd’hui très impliqué dans le marché des métaux précieux.

Aujourd’hui, le Crédit Suisse (Londres) est un membre producteur de lingots d’or et d’argent de la LBMA, et négocie des métaux précieux par l’intermédiaire de son réseau de banques de lingots – en dépit de ne pas être un fabricant officiel de la LBMA dans les contrats à terme.

La Zürcher Kantonalbank (ZKB), une banque universelle suisse et la plus grande banque cantonale de Suisse, est basée à Zurich et appartient au canton de Zurich. Celle-ci est actif sur le marché suisse de l’or et l’or peut être acheté dans n’importe quelle succursale ZKB. ZKB est également un membre ordinaire de la LBMA et fait tourner une activité ETF d’or physique appelé ZKB Gold ETF. La ZKB maintient également une chambre forte de métaux précieux dans ses locaux situés à Bahnhofstrasse (Zurich), qui, en 2009, aurait stocké environ 40 tonnes d’or.

La coopérative Raiffeisen Bank est le troisième plus grand groupe en Suisse après UBS et le crédit Suisse. D’une manière similaire à la structure autrichienne Raiffeisen – qui inclue la Raiffeisen Zentralbank autrichienne et la Raiffeisen Bank –, la coopérative bancaire Raiffeisen suisse se compose de près de 300 banques possédant ensemble plus de 1000 succursales, et ayant la Raiffeisen Switzerland dont le siège social se trouve en Autriche, comme coordinateur et soutien principal du réseau. La Raiffeisen Bank négocie les métaux précieux, offre des comptes de métaux précieux non alloué et physique aux clients de son réseau.

La banque Julius Baer, une banque privée basée une fois de plus à Zurich, est un membre du LBMA et est active dans le négoce de métaux précieux sur une place de marché et d’autres places. Julius Baer, par le biais de la banque Julius Bär & Co se trouvant à Bahnhofstrasse à Zurich est dépositaire des fonds en or physique de Julius Baer, avec près de 50 tonnes d’or stockés.

Une autre banque privée, Pictet & Cie qui elle est basée à Genève est active dans le marché de l’or pour ses clients, est un associé de la LBMA, et membre de l’association suisse des banques privées (l’Association de Banques Privées Suisse, connue sous le sigle ABPS). ABPS est une association comportant dix prestigieuses banques privées suisse situé à Genève.


Précédent Suivant »

2226 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top