La mine d’or de Pueblo Viejo, une des plus prometteuses ressources d'or neuf

21 décembre 2016
La mine d’or de Pueblo Viejo, une des plus prometteuses ressources d'or neuf - 5.0 out of 5 based on 2 votes

La mine d’or de Pueblo Viejo se trouve à 100 kilomètres de la capitale de Saint-Domingue en République dominicaine. Avec des réserves prouvées et probables de 25,3 millions d’onces, il est le deuxième plus grand gisement d’or à haute sulfuration dans le monde, autant dire qu'elle a du potentielle !

En photo d'illustration, le site d'exploitation de Pueblo Viejo

Elle est détenue à 60 % par l’entreprise minière Barrick Gold Corporation et 40 % par Goldcorp, la concession avait d'abord été accordée à un groupe Canadien mais il a été racheté par Barrick entre temps. La première production d’or a été réalisée en août 2012 avec la production commerciale déclarée en janvier 2013. La production pour le compte de Goldcorp pour 2015 est de l’ordre de 381.700 onces d’or. L’exploitation de la mine a été initialement prévue commencer au cours du premier trimestre de 2012. Toutefois, elle a été retardée en raison des dommages causés à un barrage de résidus provoqué par de fortes pluies inattendues qui se sont produits dans la région en mai 2011.

La mine comprend deux dépôts d’oxyde majeurs connus sous le nom de Monte Negro, Moore et trois autres petits dépôts. Moore est le plus grand dépôt et elle est séparée de Monte Negro par 500 mètres de boue de pierres stériles.
L’investissement en capital du projet est passé de 2,7 milliards dollars à environ 3,6 milliards dollars. Sa durée de vie peut s’étendre à 30 ans et elle devrait produire plus d’un million d’onces d’or par an, soit environ 30 tonnes par année.

Historique du projet de mine d’or Pueblo Viejo

La mine a été exploitée pour la première fois en 1975. Les opérations minières ont dû être interrompues à cause de l’insuffisance d’une technologie appropriée pour l’exploitation de cette mine. Par la suite, les offres ont été proposées par le gouvernement dominicain en 2001 pour poursuivre les travaux de la mine abandonnée.
Le contrat de 33 ans a été remporté par la société canadienne Placer Dome qui a finalement été acquise par Barrick Gold en 2006. Barrick Gold a élargi les réserves minières de plus de 75 % depuis l’acquisition.
Barrick Gold a réalisé l’étude de faisabilité et a nommé Ruscan sciences de l’environnement (Ruscan) du Canada pour effectuer l’évaluation d’impact environnemental et social (EIES) et des études d’infrastructure associées.

La géologie de l’emplacement

Les gisements de sulfures sont présents sur la partie supérieure des roches volcaniques et volcan clastiques. Les conglomérats volcaniques et agglomérats forment des pierres de sable, de grains de pierre fins et de boue carbonée. Ces roches sont de l’ordre de 120 mètres d’épaisseur et contiennent du métal précieux.

Le traitement du minerai à la mine d’or Pueblo Viejo

Le minerai extrait est traité en utilisant des procédés classiques tels que le concassage, le broyage, l’oxydation sous pression, la cyanuration et le raffinage. L’or est récupéré par oxydation du minerai pendant environ 60 à 75 minutes à 230 °C et 3450 kilos pascals.

La production d’or à Pueblo Viejo et ses réserves

Selon les estimations des experts, la mine d’or de Pueblo Viejo offre une durée de vie de plus de 30 ans. La part de l’entreprise minière de Barrick au cours des cinq premières années de fonctionnement devrait être une moyenne de 625.000 à 675.000 onces d’or pour un coût total en espèces de 300 dollars à 350 dollars par once.
Le projet est financé par un prêt de 1.035bn $ reçu d’un syndicat de banques dirigé par la Société financière internationale.
Barrick Gold et Goldcorp ont fourni une garantie de prêt en fonction de leur intérêt à travailler dans la mine de Pueblo Viejo.

Limite et contrainte de l’exploitation aurifère de Pueblo Viejo

De nombreux Dominicains pensent que le contrat signé entre l’entreprise minière Barrick avec le gouvernement dominicain n’apporte pas de bénéfice tangible pour le pays. Des plaintes formulées comprennent un manque de consultation auprès des communautés concernant la construction des mines et de l’exploitation, la contamination de l’eau, les mauvaises conditions de travail à la mine, et la préservation du patrimoine local.

En avril 2013, à l’échelle nationale, une protestation de 48 heures a eu lieu dans diverses provinces à travers la République dominicaine. Des affrontements se déroulaient lors d’une manifestation d’étudiants à l’Université de Santo Domingo contre l’exploitation minière de Barrick dans la mine d’or de Pueblo Viejo. Cette manifestation estudiantine a provoqué plusieurs blessés et la mort d’un officier de police. Les manifestants cherchaient des avantages sociaux et la nationalisation de Pueblo Viejo.

Par ailleurs, en avril 2013, la République dominicaine a condamné l’entreprise minière Barrick Gold pour avoir falsifié la déclaration en douane. La société aurait contourné les droits de douane sur les livraisons d’or d’une valeur estimée de 850 millions de dollars.

La mine d’or Peublo Viejo, en République Dominicaine, ici de jour.

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE

Nos derniers articles


Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top