L'or poursuit sa tendance au milieu de la turbulence des marchés mondiaux.

29 août 2015
L'or poursuit sa tendance au milieu de la turbulence des marchés mondiaux. - 5.0 out of 5 based on 1 vote

L'agitation de cette semaine sur les marchés mondiaux n'a eu que peu d'impact sur les investisseurs et spéculateurs, qui ont ignorés l'or en tant que valeur refuge et sont, à la place, restés concentrés sur la perspective de la hausse des taux d'intérêt américains.

Les Futures à New York ont ​​chuté pour une troisième journée consécutive, la plus longue de ce mois. Citigroup Inc. a réduit les estimations des cours de l'or, de l'argent et des autres métaux.

 

L'attente de la hausse des taux d'intérêts de la FED


 

Traders anticipent une probabilité de 50 % que la Réserve fédérale va commencer à resserrer sa politique monétaire d'ici la fin de l'année. Des taux plus élevés freinent l'attrait pour l'or, du fait qu'il ne paie pas d'intérêt ou offrent peu de rendements, contrairement aux actifs concurrentes. L'or se dirige vers une troisième baisse annuelle consécutive après quelques investisseurs ont perdu la foi dans le métal comme une réserve de valeur.

George Gero, vice-président de contrats à terme mondiaux à RBC  Capital New York à New York a déclaré dans un entretien téléphonique :

"Les spéculateurs sur l'or semblent être déconnecté. Ils sont inquiets de la hausse des taux d'intérêt prévu en Septembre, sinon en Octobre, puis maintenant, même si les gens sont préoccupés par la volatilité du marché boursier."

Les contrats à terme sur l'or pour livraison Décembre ont perdu 1,2 % pour se situer à 1,124.60 $ l'once à 13h46 sur le Comex à New York. Les prix ont chuté de 1,8 % dans les deux sessions précédentes.

 

Lire aussi : Comment fonctionne le cours de l'or ?

 

Les prix ont ralentis leurs baisses après que le Président de la FED à New York Fed William Dudley ait déclaré que le cas pour le relèvement des taux d'intérêt en Septembre est moins convaincant, du fait d'évolutions financières et commerciales internationales. Certains analystes se concentrent maintenant sur le mois d'Octobre pour une hausse des taux d'intérêts.

 

De nombreux échanges sur les contrats à terme. 


Les quatre options les plus échangées mardi étaient des calls ayant subi des reculs d'au moins 20 %. Le contrat avec le cinquième volume le plus élevé était une option de vente en donnant au propriétaire le droit d'acheter à terme de novembre à 1,125 $, le prix de cette option a plus que doublé cette semaine.

Sur le Comex, les contrats à termes sur l'argent ont chuté de 3,9 % à 14,078 $ l'once, après avoir touché 13,95 $, le plus bas depuis Août 2009. Les prix ont chuté de 9,5 % au cours de quatre sessions, la plus grande baisse depuis Juin 2013.

 

Le Palladium a chuté pour une quatrième journée, glissant de 3,7% à 519,20 $ l'once sur le New York Mercantile Exchange, le plus bas depuis Septembre 2010. En Afrique du Sud, la production minière de métaux de platine et connexes, y compris le palladium, a bondi de 84 % en Juin, un an plus tôt, selon les données officielles publiées mardi. Le pays est le premier producteur de palladium dans le monde après la Russie.


 

 

Retrouvez toute l'actualité sur le cours de l'or sur

Orobel.biz Orobel.biz

Suivez le cours de l'or sur notre page

Cours de l'or par Orobel Cours de l'or par Orobel

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Contactez nous

  Mail is not sent.   Your email has been sent.
Top