Voici ce qu'il y a dans les médailles "d'or" olympique

23 août 2016
Voici ce qu'il y a dans les médailles "d'or" olympique - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Il y a sans doute plusieurs questions que vous vous posez sur les médailles d'or olympique. Voici quelques infos que vous ne saviez peut-être pas.

Les jeux olympiques modernes ont été lancés en 1896, grâce à l'ambition et l'enthousiasme du baron Pierre de Coubertin. Les deux premières olympiades modernes n'avaient pas d'or dans leurs médailles, mais les trois JO de 1904 à 1912 ont offert des médailles en or pur aux vainqueurs des quelques épreuves de l'époque, mais de plus petites médailles pour compenser.

La première guerre mondiale et les difficultés économiques rationaliseront les ambitions de organisateurs. La proportions d'or diminuera progressivement jusqu'à ce que le CIO se décide d'un standard : toutes les médailles d'or doivent être composée d'un alliage avec au moins 92,5% d'argent, et doivent contenir au moins 6 g d'or.

 

Mathématiquement, les médailles que proposerons les nouveaux comités ne pourront pas faire moins de 80 g dont 6 g d'or. Les médailles d'argent et de bronze sont soumis à moins de conditions, mais elles sont souvent faites respectivement d'argent pure et d'un alliage de bronze.

Avec la valeur actuelle des métaux, chaque médaille d'or des jeux de Rio vaut 548 $, celles d'argent valent 292 $ et celles de bronze seulement 2 $. En ne prenant en compte que la valeur des matériaux bien sûr. Ajoutons qu'il existe aussi la médaille Pierre de Coubertin, récompensant l'esprit olympique, mais qui est très rarement donnée. Voici une infographie faire par le site visualcapitalist.

 

 

2000 Nombres de vue

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top