L'Histoire de l'étalon-or

21 décembre 2015
L'Histoire de l'étalon-or - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Pendant des siècles, l'or a été associé à la frappe monétaire des états : royaumes, empires et républiques.

 

 

Auparavant, les échanges étaient effectués en or et en argent : on parle alors du système bi-métallique (XVIème siècle).  L'argent avait à cette époque une valeur de 10 à 15 fois inférieure à celle de l'or.

 

Lire aussiQu'est ce que le ratio Or/Argent ?

 

 

Le bi-métalisme.


 

Dans le cadre d'un système monétaire fondé sur un produit ou une denrée, le rôle du papier-monnaie est de limiter le danger du transport.

Les premières tentatives d'utilisation du papier-monnaie ont été favorisées par le manque de fiabilité des moyens de transport (les voyages longs étant particulièrement dangereux), ainsi que par le désir des États de contrôler ou réguler le commerce sur leur territoire.

Ainsi, on se mit à utiliser des "certificats", qui n'était rien d'autres que des billets de banque à garantie or. 

 

Cependant, pour la plupart des civilisations, c'était l'argent qui constituait l'essentiel de la masse monétaire et qui était utilisé dans la plupart des échanges. L'or, lui, servait de moyen ultime de stockage de valeur et n'était utilisé comme moyen de paiement que lorsque la quantité — et donc le poids — d'argent étaient trop élevés, en particulier pour payer des armées. L'or a supplanté l'argent comme instrument de commerce à quelques époques, comme l'âge d'or de l'Islam, l'apogée des cités-États d'Italie et surtout au xixe siècle.

 

Mais le choix de l'or comme étalon par l'Angleterre au début du XIXème siècle, puis de l'Allemagne en 1873 et enfin la découverte de gisement d'argent très important par les Américains, sonneront le glas de l'étalon argent.

 

À partir de 1816 et tout au long du XIXe siècle, l'or s'impose comme l'unique étalon.

 

Lorsqu'un pays décide que l'or sera son seul étalon, il reconnaît trois principes fondamentaux :

  • La liberté de frappe : c'est le droit pour les citoyens de porter leurs lingots à l'Hôtel de la Monnaie pour les faire transformer en pièces.
  • La définition de son unité monétaire de base par rapport à une certaine teneur en or fin (en 1816, la Livre Sterling anglaise est définie comme valant 7,32 g d'or).
  • La libre conversion en or du papier-monnaie : les citoyens ont le droit d'échanger leur papier-monnaie contre des espèces sonnantes 

 

Accords de Bretton Woods.


 

Après la seconde guerre mondiale, les accords de Bretton Woods consacrent la création du Fonds Monétaire International (FMI) et aboutissent à la signature par les 44 pays présents d'un accord sur la parité de leur monnaie par rapport à l'or et au dollar (les banques centrales pouvant détenir des dollars, en échange desquels le trésor américain s'engageait à fournir de l'or à 35 dollars l'once). Au début des années 60, l'ensemble des dollars détenus par les banques centrales européennes s'approche de la valeur du stock d'or américain.

 

Le 23 août 1971, le président Nixon des États-Unis décide que le dollar américain ne sera plus convertible en or. En 1976 à la conférence de la Jamaïque, les puissances mondiales acceptent d'un commun accord de démonétiser l'or : les monnaies nationales n'auront donc plus de parité avec le métal jaune.

 

Rappel historique : pourquoi l'utilisation de l'or comme étalon ?


 

L'or possède plusieurs caractéristiques intéressantes pour en faire un étalon monétaire : il est rare (la quantité totale d'or est stable dans le temps), durable, fongible (interchangeable), et facilement identifiable par sa couleur, sa densité, sa ductilité et ses propriétés acoustiques.

Les marchands et négociants en ont fait une unité de compte courante depuis l'Antiquité, ainsi qu'un instrument de réserve de valeur.

 forte valeur accordée à l'or (du fait de sa beauté, sa densité, sa résistance à la corrosion, son uniformité et la facilité à le refondre)

 

Lire aussi : pourquoi l'or gagnera toujours vis à vis de la monnaie papier : explication.

 


 

 

Retrouvez toute l'actualité et les informations sur l'or sur

Orobel.biz Orobel.biz

Suivez le cours de l'or et des métaux précieux en temps réel sur notre page

Cours des métaux précieux par Orobel Cours des métaux précieux par Orobel

0 Commentaire 419 Nombres de vue

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top