L'histoire des lingots d'or et des barres d'or

08 septembre 2017
L'histoire des lingots d'or et des barres d'or - 5.0 out of 5 based on 3 votes

Le lingot ou barre d’or ont une histoire longue et ancienne. Le premier type de lingots d'or ont été des lingots fait en versant de l'or fondu dans des moules, probablement d'abord fait à partir d'argile.

Les premières traces du temps de Rome 

Il est fait référence à un type précoce de lingot par l'auteur romain Tacite (Annales, Livre XVI), qui mentionne une «grande histoire» racontée par Cesellius Bassus pour gagner la faveur de l'empereur Néron. Bassus prétendait connaître les endroits d'immenses stock et réserve d'or, qui n'étaient pas dans la forme de pièces de monnaie, mais en lingots bruts et difformes. L'or n'a jamais été retrouvé, mais l’anecdote montre que, dans les temps préromains, le lingot était un produit connu, mais qui pourrait ne pas nécessairement avoir été "en forme de barre".

Du moyen âge a des temps plus récent 

Bien que la plupart de l'or dans le monde ait été extrait en Afrique depuis la révolution industrielle, cela n'a pas toujours été le cas: au cours du 18ème siècle, le Brésil a été un grand producteur d'or. La plupart de l'or qui en avait été extrait est venu à Londres - et il y a un certain nombre de références à des "lingots d'or» dans la littérature de la période. Toutefois, ces sources ne mentionnent généralement pas la taille ou la pureté des barres, simplement la valeur totale des lingots. Ce fait est un indicateur qu’a cet époque, les lingots d'or peuvent bien avoir été de format non standard - et cela semble probable car qu'ils ont été fondus et coulés dans des moules, plutôt que estampé et pressé (minted).

La Banque d'Angleterre a créé les premières réserves «officielles» d'or et avait l'or frappés en guinées - qui étaient la pièce de monnaie d'or anglaise standard de cette époque. Vers la fin du 18ème siècle cependant, l'or est devenu rare et beaucoup et a été soit exporté, soit utilisé pour financer les opérations militaires.

Histoire de la barre d’or de 400 onces ou de 12,5 kilos

Il s'est avéré difficile de déterminer quand le premier "standard" des lingots d'or de 400 onces ont été faits. Timothy Green et Stewart Murray ont publié un petit livre de 60 pages intitulé “Histoire de la Liste de Londres des lingots d'or de bonne livraison 1750-2010” qui serait susceptible de résoudre la question. D'après le titre, il semblerait qu'il y avait normalisation de lingots d'or dès 1750. En 1810, des lingots d'or de 200 onces et à 91,6 % en pureté  («l'or de la couronne» / 22 carats) ont été acceptées par le service des lingots de la  Banque d'Angleterre d'un seul raffineur, Browne & Brind. De cette norme de 200 onces, il semble plausible que les barres de 400 onces peuvent aussi avoir existé à cette époque.

Il y a peu de références des barres ou lingots de 400 onces d’or au 19 ème siècle, mais ils étaient certainement en usage à cette époque. La première compte 400 onces lingots d'or: Les « Actes de l'American Philosophical Society », Janvier-Mars 1838, décrit à la page 321. Une expérience scientifique sur la conduction de l'électricité dans la vapeur, indiquant"... les expérimentateurs ont travaillé sur une grande barre d'or fin (400 onces en poids) ... " 

Une des plus anciennes mentions écrite de la barre de l'or de 400 onces étant fabriqué comme une norme commerciale provient d’un livre d’Arthur Cavalier Hiorns de 1890 "métaux mélangés : ou alliages métalliques» ; où il déclare «L'or est envoyé par la Banque d'Angleterre à la Monnaie en lingots de 400 onces chacun."  Ce n'est pas la seule trace des lingots d'or de 400 onces dans les  années vers 1890 - une fascinante réimpression de l'édition de Londres de la New York Herald de 1891 fait une description complète des chambres fortes de la Banque d'Angleterre décrivant les lingots d'or comme étant composé de barres 400 onces.

Des lingots plus petits 

Pendant cette période, il semble qu'il peut y avoir aussi une taille standard plus petite pour les barres et lingots d’or vers 6 x 3 x 1,5 pouces. Soit pour ses lingots, une dimension et taille de 15 cm de long  sur 7.5 cm de large et 1.25  centimètre en épaisseur.  Un article du « Magazine and Commercial Review, Volume 20 » daté de 1849, décrit une "taille moyenne" des lingots d'or de cette époque comme pesant 275 onces: "La partie la plus importante des barres et lingots d'or de Londres et de Paris, (surtout ceux-ci), porte les poinçons du gouvernement ou d’essayeurs privés. Ils sont en or pur."                                                                                         L'indemnité française, en 1835, a été payée aux USA avec plus de 600 lingots d’or, dont la valeur totale était de 3 500 000 $. Ces barres d'or fin, mesurait six pouces de long, de trois pouces de large et d'une épaisseur d’un demi-pouce, et pèserait 275 onces. Leurs valeurs seraient environ de 5 900 $. " Cependant, depuis, il n'y a pas d'exemples de barres d'or fins de 275 onces.

De nos jours 

Avec le développement de méthodes de fabrication modernes, la plupart des lingots d'or sont désormais fabriqués sont frappées à des normes très élevées de finition et de pureté. Cependant, ce style de barres et les lingots "coulés" sont encore monnaie courante et considérés comme la plupart du temps également souhaitable, en raison principalement de leur poids et teneur en or normalisées, leurs plus faibles coûts de production surtout pour les lingots d’or de 100 grammes à 1000 grammes ou 1 kilo par rapport aux lingots d’or fabriqués étampés  (minted) qui sont plus dans une gamme de poids de 5 grammes à 50 grammes. Mais peut-être aussi de l'esthétique plus artisanale des lingots coulés est également un atout. Il n’existe pas de production « minted » de lingots de 400 onces ou 12500 grammes car une production de ce genre serrait à la fois complexe et coûteuse à mettre en œuvre. La production "minted" en lingot de 1000 gr ou 1 kilo est également faible pour les mêmes raisons.    

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top