La Guyane, la capitale de la bijouterie de l’Atlantique ?

15 décembre 2016
La Guyane, la capitale de la bijouterie de l’Atlantique ? - 5.0 out of 5 based on 2 votes

Guyane française dispose d’un potentiel considérable en matière d’or. La découverte des métaux jaunes remontait vers l’an 1850. Elle a provoqué une «ruée vers l’or", il y a près d’un siècle avec une activité d’extraction d’or intense à travers une grande partie du territoire.

Mais depuis le début des années 1990, la Guyane française a vu une augmentation de l’extraction des mines d’or. En effet, ce phénomène est favorisé par la hausse du cours de l’or sur les marchés internationaux. Par ailleurs, les orpailleurs dans cette région ont pu profiter du développement de nouvelles techniques mécanisées importées du Brésil sans oublier l’apparition des données de l’inventaire minier effectuées par le BRGM sur les terres publiques. Il est mis à la disposition du public en 1996.

Une exploitation minière aurifère en Guyane

L’exploitation aurifère en Guyane est en plein essor. Elle est l’activité économique en pleine croissance dans ce pays.  L’année dernière, la Guyana a exporté d’une valeur de 1 milliard  de dollar en matière d’or. Mais l’administration ne parvient pas à répondre aux impacts environnementaux et sociaux graves causés par les mines d’or.

Une grande partie de l’exploitation minière est actuellement à petite échelle. Un rapport de 2007 par le Programme des droits de la Harvard Law School a constaté que le gouvernement avait échoué à réglementer les mineurs sauvages. Il n’arrive pas à trouver le meilleur moyen à protéger les droits des peuples autochtones. L’exploitation aurifère provoque la pollution des rivières par le mercure, l’augmentation de la malaria et la déforestation.

Par ailleurs, la Guyane est devenue une source inestimable de bijoux en or. Elle peut servir de tremplin pour cibler les marchés de bijoux internationaux traditionnels.

La bijouterie en Guyane

Il est vrai que la Guyane ne possède pas encore une industrie de fabrication de bijoux modernes. Une industrie moderne de fabrication de bijoux devrait être capable de produire efficacement une large gamme d’articles de normes spécifiées en utilisant une variété de technologies et de matériaux. À l’heure actuelle, ce qui est produit localement est principalement des bijoux en or traditionnels. Le respect des normes en vigueur est peu répandu et les méthodes de production sont encore très basiques.

Un bijou en or de la Guyane

Les bijoux fabriqués en Guyane ne répondent même pas aux exigences complètes du secteur de détail local. Les détaillants de bijoux dans le monde entier ont besoin de stocker une variété d’articles de bijouterie afin d’attirer les consommateurs et leur procurer une large gamme de bijoux. Les détaillants de la Guyane ne peuvent pas ignorer cette réalité. Cependant, les fabricants locaux ne produisent pas une assez large gamme d’articles pour fournir un secteur de vente au détail.

La grande disponibilité des produits importés des bijoux en or en Guyane ne se reflète pas dans les données officielles.

Néanmoins, comme la plupart des produits de consommation, la demande de bijoux en or peut s’accroître avec la croissance économique et le développement du secteur touristique. Tous les efforts doivent être fournis pour veiller à ce qu’il existe une forte augmentation de la demande en matière de bijoux fabriqués localement. Une réelle expertise du secteur doit être à prioriser pour transformer cette industrie. Le résultat devrait être ambitieux et doit impliquer une nouvelle réflexion si elle est à porter ses fruits.

 

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE

Une industrie moderne de fabrication de bijoux pour la Guyane ne devrait pas être conceptualisée dans le domaine de l’exploitation minière de l’or local. Cette réflexion a étouffé le développement jusqu’à présent, et des stratégies à l’avenir ne devraient pas être limitées par des considérations pertinentes pour l’industrie minière. Les exigences en matière de modernisation doivent être identifiées et ceux-ci ne peuvent pas être subordonnés aux priorités du secteur de l’extraction.

La modernisation de la technique à la formation des fabricants de bijoux

Dans ce sens, certaines exigences doivent être à prioriser dont l’utilisation d’une gamme complète de produits métalliques raffinés et d’autres matières premières et produits semi-finis. Les professionnels de la bijouterie doivent également avoir accès à la technologie et à l’expertise.  Le soutien de l’industrie minière est encouragé pour un réel développement du secteur aurifère en général et de l’industrie de fabrication de bijou en particulier. De plus, les personnels doivent suivre une formation approfondie en bijouterie pour réaliser des travaux d’expert et pour produire des articles de haut de gamme et de qualité.

D’autant plus, pour professionnaliser le métier de la bijouterie en Guyane et pour inciter les investisseurs de bijoux à commander les produits issus de la Guyane, les créateurs de bijoux doivent recourir à l’évolution de la nouvelle technologie comme l’utilisation de la conception assistée par ordinateur (CAO). Elle procure de nombreux programmes entièrement compatibles avec les applications de traitement en aval. Par ailleurs, la conception assistée par ordinateur offre une intégration plus transparente dans les étapes de fabrication. Ainsi, les fabricants des bijoux du pays peuvent mettre de nouveaux produits sur le marché et de développer une réputation de créativité.

Les autres facteurs pour professionnaliser le secteur de la bijouterie en Guyane

Outre l’utilisation des moyens performants, l’expertise de marketing spécifique à l’industrie de la bijouterie traditionnelle est un impératif pour le développement du secteur. Les services professionnels doivent être disponibles pour mettre les fabricants locaux en contact avec les acheteurs internationaux les plus appropriés pour leurs produits. Ils doivent fournir des directives sur les exigences du marché et les meilleures pratiques connexes. La promotion des bijoux de la Guyane reste incontournable pour éviter l’insuffisance des salons et d’exposition internationale.

Pour le courtage en douane, un service professionnel exempt de pratiques illégitimes doit être disponible pour faciliter la circulation des marchandises dans et hors de la Guyane. Il doit être conforme aux systèmes et aux règlements officiels. Les courtiers qui offrent leurs services à l’industrie doivent se familiariser avec la gamme unique de matériaux importés et exportés par l’industrie et leurs classifications correctes en vertu des lois douanières et de la TVA.

Pour le système juridique, les efforts doivent être renforcés pour faciliter l’expansion de cette industrie potentiellement transformatrice. Il ne faut pas sous-estimer les services de gemmologie professionnelle. Ils stimuleront la confiance de l’industrie en ce qui concerne l’utilisation des diamants et des pierres précieuses dans les bijoux.

Quant au système de libre échange, l’industrie de fabrication de bijou devrait tirer parti de toutes les données disponibles afin de mieux évaluer dans quels marchés il peut bénéficier d’un avantage concurrentiel.

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE
 

En ce qui concerne les normes et la qualité, de nos jours, il existe des normes de l’industrie pour la pureté des différents métaux précieux utilisés dans la fabrication de bijoux et ceux-ci sont mis en œuvre par les stipulations des bijoux vendus dans la plupart des juridictions de marquage. Il existe également des normes de l’industrie pour les tailles d’anneaux, le classement des diamants et de la terminologie utilisée pour décrire certaines pierres précieuses. La certification des produits est de plus en plus répandue pour le diamant et les pierres précieuses.

Il existe une gamme de niveau de qualité en ce qui concerne la conception, l’esthétique et la finition des bijoux en or, qui répondent à différents niveaux du marché. Même parmi les produits en conformité avec les normes en vigueur dans leurs juridictions, il existe des différences notables entre les bijoux bas et haut de gamme qui se reflètent dans les prix qu’ils commandent.

Le secteur de la bijouterie en Guyane doit être renforcé. L’intervention de l’administration est encouragée pour la professionnalisation du métier et pour l’élaboration d’une industrie de la bijouterie moderne et compétitive.

La Guyana peut devenir la capitale de la bijouterie de l’Atlantique si des mesures adéquates sont prises. Il y a un certain nombre de modèles qui peuvent être explorés et différentes façons d’atteindre ce but.

Au cas où vous cherchez le meilleur endroit pour revendre vos bijoux venant tout droit de la Guyane ou de votre vieil bijou en or,  vous pouvez utiliser notre site Orobel. Avec Orobel, vous pouvez profiter d’un service de rachat à distance. Vous éviterez ainsi à un déplacement.

 

Orobel, le comptoir d’achat d’or de référence en Belgique

Nos derniers articles

0 Commentaire 683 Nombres de vue

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top