Comment l'or réagit l'or face aux catastrophes naturelles ?

26 septembre 2017
Comment l'or réagit l'or face aux catastrophes naturelles ? - 5.0 out of 5 based on 2 votes

Que ça soit des éruptions, tremblements de terre, ouragans, tornades, tsunamis, inondations, sécheresses... les manières dont la nature peut se retourner contre l'humanité ne manquent pas. Le danger que ces potentielles catastrophes est amplifié par leur imprévisibilité. Mais quel est donc leur impact sur le prix de l'or.

Tout d'abord, il faut dire que cela dépend fortement du lieux géographique touché ainsi que de la manière dont il est touché. Une sécheresses en Californie ou un tremblement de terre au Japon ne sont pas de réelles menaces car ces régions sont préparées pour de telle éventualité, mais l'inverse serait une situation nettement plus compliqué à gérer, et donc plus à même de heurter les industries locales.

Car c'est en ce point qu'une catastrophe naturelle, qui est toujours au moins un sacré défi de reconstruction pour la population locale, peut devenir une longue crise économique. On pourrait donc rajouter dans cette même catégorie la menace terroriste, qui elle seule tue moins de personnes que les accidents de la route mais affecte gravement le secteur touristique.

Regardons comment ça se concrétise lors d'événements emblématiques. Le plus récent étant l'ouragan Harvey qui a touché le Texas, or l'état est un des principaux centre de raffinement de pétrole des états-unis, cela avait logiquement provoqué une hausse temporaire du prix du pétrole. Ça n'a été aussi court et aussi modéré que parce que cette industries n'est pas complètement centralisé. Mais si on regarde d'autres grosses catastrophes, l'impact est loin d'être évident à déceler.

Prix du baril de pétrole en dollar.

Le grand tsunami de l'océan indien en 2004 n'a pas vraiment troublé la bourse dans un sens comme dans l'autre. Il en est de même pour l'ouragan Katrina qui n'a pas empêché une légère croissance boursière, alors qu'il s'agit quand même de la catastrophe la plus coûteuse en dégât matériel. Le tremblement de terre d'Haïti de 2010 a lui provoqué une panique en faisant perdre environ 5-6% aux index boursier, mais ce ne fut que passager et le marché avait repris son cours normal en moins d'une semaine.

Pas évident de déceler une tendance générale, mais les principaux à observer dans ce genre de circonstances seraient la centralisation de l'économie, si c'est un centre d'un type d'industrie importante qui est touché ou pas. Mais le principal point à observer c'est la capacité de récupération, malheureusement toujours difficile à évaluer.

 

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE

Nos derniers articles

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top