Comment est défini la pureté de l'or ou d'un alliage composé d'or

04 octobre 2016
Comment est défini la pureté de l'or ou d'un alliage composé d'or - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Le terme de carat vous à peut-être confus par le passé, il s'agit d'une unité de mesure avec deux emplois totalement distincts: la mesure de la masse d'un diamant ou pierre précieuse, ou la mesure de la pureté d'un alliage d'or sur une échelle de 24 et le symbole le plus souvent utilisé est le K. Nous allons essayer de clarifier la deuxième notion.

La pureté d'un métal précieux se réfère au rapport en poids du premier métal à tous ceux ajoutés au métal de base, ou des proportions en impuretés . De nombreux métaux précieux sont utilisés sous la forme d'alliages. Des autres métaux, précieux et non-précieux, sont ajoutés pour augmenter la dureté et/ou pour changer les propriété de l'alliage, c-à-d le rendre plus facile à travailler ou lui donner une plus belle couleur. Ces alliages sont donc composés de différents pourcentages d'or. 

Tout d'abord un peu d'histoire:

L'or est connu et exploité par l'homme depuis plusieurs milliers d'années, mais le système de classification qu'on nomme carat est un héritage des lydiens, environ 6éme siècle ACN. On ne sait pas quand exactement les hommes ont commencé à faire des alliages à partir d'or, mais cela a du être peut après le début de son emploi dans la bijouterie car la malléabilité du métal jaune devait être évidente. Le palladium est apparu dans le processus de fabrication d’alliage en or blanc pour remplacer le nickel, interdit depuis les années 2000 pour des questions d’allergies. De plus, le palladium a amélioré fortement la facilité de travail de l’or blanc (qui était souvent dur et cassant avec l’utilisation du nickel).

Également dans l’utilisation dans des objets tels que des pièces de monnaie et les bijoux , ou pour diminuer le coût d'un alliage précieux. Le cuivre est ajouté au métal précieux d'argent pour en faire un alliage plus résistant lors de l’utilisation dans les pièces de monnaie, dans l’argenterie et les bijoux.

L’alliage des pièces en Argent, qui a été le plus utilisé  pour la fabrication de pièces d'argent , contient 90% d’argent et 10% de cuivre en masse . Le « Silver sterling » qui est une expression anglaise pour “argent massif” contient 92,5% d’argent et 7,5% en poids, d'autres métaux et généralement en cuivre.

Comment exprimer la pureté d’un métal précieux ?

Diverses manières d'exprimer la pureté ont été utilisées au cours de l’histoire, mais deux subsistent dans l’usage commun de nos jours : la pureté, exprimée en millièmes (ou pour mille, ‰) d’unités de parties pour 1000 part et le carat (ou karat en anglais) utilisé uniquement pour l’or et presque exclusivement en bijouterie. Les symboles utilisés pour s'y référer sont K, Kt ou encore C.

Le carat d'un bijoux ou d'un alliage se mesure en 24 parts, de sorte que 18 carats = 18/24 = 75% et l'or 24 carat est considéré comme de l'or pur. Il n'y a pas de convention à partir de quel pourcentage un or est considéré comme pur pour le système des carats, mais qu'une pureté de 99% est suffisante pour qu'on considère l'or du point de vue de la bijouterie, bien que ça ne soit pas encore suffisant pour de l'or monétaire.

La pureté d’un métal en millièmes est un système pour définir la pureté de n'importe quel alliage par rapport à la part du principal métal précieux qu'il contient. Cela peut être l’argent, le platine, le palladium mais également de l’or elle donne la proportion des alliages en métaux précieux en millièmes de métal pur en masse par rapport à la composition l'alliage.

Par exemple, un alliage contenant 75% d’or ou ¾ d’or pur  est désigné par "750". On ne note pas l'indice (‰) qui est sous-entendu. De nombreux pays européens utilisent des pionçons décimaux ( '585', '750', etc.) plutôt que «14 Kt», «18 Kt », etc... qui sont plus utilisés aux Royaume-Uni et États-Unis, une des conséquence de la non-métrification. Les pionçons sont en général trop petit que pour être lu à l'oeil nu, et la présence du pionçons n'est pas une preuve que c'est de l'or même si c'est un bon indicateur.

La finesse en millièmes est souvent arrondie à un nombre à trois chiffres, en particulier lorsqu'il est utilisé en tant que pionçons, et la finesse peut varier légèrement par rapport aux versions traditionnelles de pureté. Pour les lingots d’or, elle n’est pas arrondie et comporte 4 chiffres comme dans les lingots français rarement à 999.9 ‰. Les lingots français n’étant pas toujours calibrés en en poids, qui pouvaient avoir un poids varient entre 995 g et 1005 g.

Le Millième est le système le plus commun de pureté utilisé pour les métaux précieux (et les termes les plus communs associés avec eux):

 

Nous allons distingué deux types d'or: L'or monétaire et l'or de bijouterie. Le premier est utilisé pour les pièces et lingots d'or (mais également dans l'industrie), et la pureté varie de 900 ‰ à 999.999 ‰. Le second est utilisé pour à pour tout le reste, c-à-d bague, chaîne, bracelet,... la pureté peut être aussi basse que 333 ‰ (8 carat) et aussi haute que 916 ‰ (22 carat). La seule pureté qui est assez souvent employée dans ces deux types d'or c'est l'or 916 ‰ mais à part cela ce sont deux catégories qui ont peut en commun.

L'Or Monétaire

999.999 ‰ (six neuf) : L'or le plus pur jamais produit. Celui-ci fût produit par l’hôtel de Monnaie de Perth, en 1957. 

999,99 ‰ (cinq neuf de pureté) : Le type le plus pur de l’or produit actuellement; la Monnaie Royale Canadienne produit régulièrement des pièces commémoratives de cette pureté. C’est également la pureté exigée par l’industrie informatique pour le plaquage des contacteurs et des composants électroniques.

999,9 ‰ (quatre neuf ): C'est le standard de plupart des fabricants de lingots d’or du LBMA, mais aussi de la plupart des fabricants de lingots à travers le monde. Beaucoup de pièce modernes comme la Canadian Gold Maple Leaf ou la 50$ Buffalo (pièce d’or américaine) utilisent également cette pureté. 

999 ‰ (24 carats): Parfois aussi connu sous le nom de trois neuf, par exemple, Chinese Gold Panda pièces ou la 100 Ecus belge.

995,0 ‰ : Cette pureté est la pureté minimale que les fabricants de lingots d’or doivent respecter pour être certifié par le standard de la LBMA.

986 ‰ (la pureté de la pièce de 4 Ducat): Autrefois utilisée par les hôtels de monnaies  vénitiens et le Saint-Empire romain. Encore d’acutalité, cette pureté est toujours utilisé, notamment en Autriche et en Hongrie.

958,3 ‰ (23 carats). Rarement utilisé.

916 ‰ (22 carats): Historiquement une finesse largement utilisée par certaines pièces d'or comme la krugerrand ou l'eagle américain. Actuellement, celle-ci est utilisé pour les Souverains britanniques, les Krugerrand sud-africains, et les “Eagles” en or américaines.

900 ‰ (un neuf fine):Principalement utilisé dans l’Union Latine pour le monnayage des 20 Francs Suisse, 20 Francs Français. (les fameux 20 francs Napoléon, par exemple).

875 ‰ (21 carats): les pièces d’or françaises d’avant 1800 utilisaient parfois ce titre.

L'Or De Bijouterie

990 ‰ et 999 ‰ (deux neuf fine, 24 carat): Utilisé sur de très rares bijoux asiatiques, parfois poinçonnés 24 Kt ou 999. 
916 ‰ (22 carats): Cette pureté est encore utilisé pour la confection de bijoux d’origines turcs et autres pays issus du Moyen-Orient.
875 ‰ (21 carats): Quelques bijoux du Moyen-Orient peuvent avoir ce titre.

834 ‰ (20 carats): Un titre plutôt rare mais qui existe dans certains bijoux de Moyen-Orient  

800 ‰ (l'or 19.2 carats): Le titrage des bijoux en or provenant du Portugal, rarissime en dehors.

750 ‰ (l'Or 18 carats): Probablement le titrage le plus répandu dans le monde, le 18 carats est très utilisé en Europe de l’Ouest/Centrale ( notamment la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne, etc...).

708 ‰ (l'Or 17 carats), 666 ‰ (l'or 16 carats), 625 ‰ (l'or 15 carats) Ils n’existent pas, à notre avis, de production de bijoux de ce titre. Les bijoux avec de telle pureté sont sans doutes des commandes uniques.

585 ‰ (Or 14 carats): L’alliage d’or de bijouterie le plus courant en Allemagne,en Angleterre et au états-unis, mais celui-ci n’est plus utilisé que pour de la production de masse. En joaillerie, les allemands et les anglais utilisent le 18 carats.

500 ‰ (Or 12 carats): Un alliage d’or de bijouterie bon marché, utilisé notamment au États-Unis et en Afrique du sud.

417 ‰ (Or 10 carats): aussi un alliage d’or de bijouterie bon marché, également utilisé au Etats-Unis et en Afrique du sud.

375 ‰ (Or 9 carats): Un alliage d’or de bijouterie bon marché utilisé en Allemagne et en  Angleterre, mais légal dans les autres pays Européens.

333 ‰ (Or 8 carats): Un alliage d’or de bijouterie bon marché courant en Allemagne souvent vendus en grande surface.

Pour ce qui est du carat diamant, c'est un sujet intéressant mais qui sera traité un autre jour. En attendant on espère que cet article a répondu à vos questions comme "Quel est le nombre de carat de l'or pur ?", "D'où viennent les carats ?", "Quelle est la définition de carat ?", "Quel est le carat le plus utilisé ?",....

BOUTIQUE EN LIGNE

Envie d'investir dans l'or ?

Retrouvez tous nos lingots & pièces d'or sur notre boutique en ligne.
BOUTIQUE EN LIGNE

Nos derniers articles

 
0 Commentaire 1623 Nombres de vue

Laissez votre commentaire

Information pratique

  • 29 rue Saint-Gangulphe 4000 Liège (Belgique)
  • +32 4 222 45 07
  • HORS SERVICE
  •  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos photos

Top